Liens d'accessibilité

Bundesliga : Dembélé transfert de l'année, l'échec Sanches


Ousmane Dembélé de Dortmund, contrôle le ballon, 27 septembre 2016.

Ousmane Dembélé à Dortmund, Mats Hummels à Munich, sont deux des plus belles réussites parmi les transferts de l'été 2016 en Bundesliga, alors que les ratages de la saison s'appellent notamment Mario Götze et Renato Sanches.

. Bonnes affaires

Mats Hummels: En allant chercher le défenseur international à Dortmund, Munich n'a pas seulement durablement affaibli son rival. Il a aussi engagé l'un des meilleurs axiaux d'Europe, dont l'association avec Javi Martinez -en l'absence prolongée de Boateng, blessé- a été l'une des clés du succès du Bayern en Championnat.

Football Soccer - Borussia Dortmund
Football Soccer - Borussia Dortmund

Ousmane Dembélé : Révélation de l'année à Dortmund, l'adolescent de 19 ans arrivé de Rennes à l'intersaison s'est imposé en quelques mois par sa vitesse, son dribble et ses passes en profondeur comme l'un des fers de lance de l'attaque du Borussia. D'abord timoré et mal à l'aise dans les phases défensives, il a intégré très rapidement les codes et les exigences de son nouveau club. Il termine la saison avec 6 buts et 12 passes décisives.

Naby Keïta : L'international guinéen s'est fait un nom avec Leipzig, l'équipe surprise de la saison en Allemagne. Arrivé du RB Salzbourg, la pépinière de talents de la galaxie Red Bull, il est devenu à 22 ans le poumon du milieu de terrain. Un malaise inexpliqué après un match a fait craindre pour sa santé, mais il est reparti de plus belle pour finir la saison sur un rythme d'enfer.

Raphaël Guerreiro : La polyvalence de l'ex-Lorientais de 23 ans a été précieuse pour Dortmund cette saison. Combattant appliqué et courageux, il a souvent occupé des postes défensifs, mais s'est révélé un redoutable attaquant lorsqu'il a été en position favorable.

Raphael Guerreiro joueur du Portugal, l'une des personnes élues au 11 idéal de l'UEFA après l'Euro 2016
Raphael Guerreiro joueur du Portugal, l'une des personnes élues au 11 idéal de l'UEFA après l'Euro 2016

Timo Werner : La nouvelle coqueluche de la presse allemande jouait la saison dernière en deuxième division à Stuttgart. A 20 ans, il a rejoint le promu Leipzig. En 10 mois, il est devenu le meilleur buteur allemand du championnat avec 21 réalisations, a contribué à qualifier son équipe pour la Ligue des champions et a fait ses débuts en équipe nationale.

. Survendus

Renato Sanches : Le Bayern Munich a dépensé 35 millions d'euros pour faire venir le champion d'Europe portugais de 19 ans, arrivé couronné d'un titre de meilleur espoir de l'Euro-2016 en France. Mais Sanches n'a jamais réussi à trouver sa place dans le onze de Carlo Ancelotti, qui l'a rapidement relégué sur le banc. Et la "pépite" termine sa première saison sans un seul but ni une seule décisive, pour 25 apparitions seulement toutes compétitions confondues (dont seulement deux matches de 90 minutes).

Renato Sanches, joueur portugais, célèbre la victoire du Portugal en finale de l'Euro. UEFA EURO 2016
Renato Sanches, joueur portugais, célèbre la victoire du Portugal en finale de l'Euro. UEFA EURO 2016

Mario Götze : Le petit prodige allemand était parti se perdre à Munich pendant trois saisons, et Dortmund espérait bien aider le champion du monde de 24 ans à retrouver son talent en le rapatriant à l'intersaison. Mais la confiance n'est pas revenue, la saison a été moyenne, jusqu'à ce qu'un mystérieux trouble du métabolisme ne vienne y mettre un terme en début d'année 2017.

Mario Gomez célèbre avec ses coéquipiers Mats Hummels, au centre, et Julian Draxler, à droite, après un but lors du match de football Euro 2016 de 16 matches entre l'Allemagne et la Slovaquie, au stade Pierre Mauroy à Villeneuve d'Ascq, 2016.
Mario Gomez célèbre avec ses coéquipiers Mats Hummels, au centre, et Julian Draxler, à droite, après un but lors du match de football Euro 2016 de 16 matches entre l'Allemagne et la Slovaquie, au stade Pierre Mauroy à Villeneuve d'Ascq, 2016.

Mario Gomez : Parti en catastrophe de Besiktas Istanbul en août, pour fuir l'instabilité politique en Turquie, le buteur international a atterri à Wolfsburg. Après des débuts difficiles, il a trouvé son rythme devant le but et termine la saison avec 16 réalisations. Mais cette relative réussite personnelle n'a pas permis à son club de surnager. Wolfsburg, 16e, doit encore jouer un dangereux barrage contre le 3e de D2 pour essayer d'éviter la relégation.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG