Liens d'accessibilité

Bruno Tshibala promet les élections dans le délai convenu en RDC


Bruno Tshibala, le nouveau premier ministre

Le nouveau Premier ministre congolais a déclaré, au cours de son investiture devant le parlement, que son gouvernement faisait de l’organisation des élections dans le délai l’une de ses missions.

"Je tiens à affirmer devant la représentation nationale l’ambition, la volonté et la détermination d’offrir au peuple congolais les meilleures élections de son histoire dans le délai convenu," a déclaré M. Bruno Tshibala au cours de l’audience radiotélévisée devant les parlementaires.

L’ancien compagnon de lutte de l’opposant historique Etienne Tshisekedi a cependant rappelé que l’organisation des élections relevait plutôt de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Mais la CENI avait déjà prévenu que les élections ne pouvaient pas se tenir avant fin 2017 comme convenu dans l’accord politique signé sous la médiation des évêques le 31 décembre.

Le nouveau premier ministre a par ailleurs promis d’étudier la possibilité de réduire les coûts des élections et de permettre à la diaspora congolaise de voter.

Il a promis de faire le nécessaire pour financer les élections avec les fonds nationaux mais que si besoin était, il ne manquerait pas de faire appel aux financements des partenaires étrangers.

La plénière a perturbée par des coups de sifflets et autres boucans des députés de la frange du Rassemblement proche de Félix Tshisekdi qui boude l’actuel gouvernement et continue à exiger la nomination de celui-ci (Félix Tshisekdi) au poste de Premier ministre.

M. Tshibala a promis d’organiser des funérailles dignes à Etienne Tshisekedi décédé le 1er février mais dont la dépouille est au centre d’une querelle entre l’UDPS (Union pour la démocratie et le progrès social), sa famille politique et les autorités de Kinshasa.

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG