Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Amériques

Bogota interdit maltraitance et mise à mort du taureau lors des corridas

Corrida Goyesca à Estella en Espagne, en souvenir d'une méthode de corrida du XVIIIe siècle, où le participant saute par-dessus un taureau, sans que ce dernier ne soit tué. En juin 2020, Bogota en Colombie a interdit la mise à mort du taureau. (AP/Alvaro Barrientos/8 août 2017)

La capitale colombienne a interdit la maltraitance et la mise à mort du taureau durant les corridas, selon un projet approuvé par le conseil municipal, qui vise à "décourager" ce type de spectacle.

En séance plénière, le conseil a approuvé six mesures, soutenues par la maire Claudia Lopez et interdisant les "instruments qui lacèrent, coupent, mutilent, blessent, brûlent ou font mal, de quelque forme que ce soit, aux animaux de même que la mise à mort du taureau", a déclaré à la presse Andrea Padilla, conseillère municipale du parti Alliance Verte (centre gauche) et promoteure de l'initiative.

Le calendrier taurin a en outre été limité à trois corridas au maximum par an dans les arènes Santamaria, administrées par la mairie. Bien que le conseil municipal n'ait pas compétence à interdire les corridas, ce qui relève du parlement, la décision vise à "dissuader" l'organisation de corridas à Bogota.

Mme Lopez, également du parti Alliance Verte, a exprimé son plein soutien à cette initiative, dont elle promulguera le texte dans les jours à venir. "Nous voulons respecter toutes les formes de vie, et nous agirons ainsi en vertu de la décision des citoyens et de l'autonomie de notre territoire", a-t-elle écrit sur Twitter.

Des corridas sont organisées à Bogota depuis 1931, excepté durant la suspension imposée en 2012 et pendant quatre ans par l'ex-maire de gauche Gustavo Petro. En 2018, la Cour constitutionnelle a stipulé que seul le parlement peut restreindre cette activité. La maltraitance animale est sanctionnée en Colombie.

Le président de la Corporation taurine de Bogota, Juan Bernardo Caicedo, a qualifié le projet d'"illégal" et d'"inconstitutionnel", affirmant à la presse qu'il aura recours "aux voies juridictionnelles pour intenter tous les recours nécessaires".

La Colombie est un des huit pays du monde où des corridas sont encore organisées avec la France, l'Espagne, le Portugal, le Mexique, l'Equateur, le Pérou et le Venezuela, parfois avec des restrictions.

Toutes les actualités

De nombreux républicains doutent de la sincérité des élections

De nombreux républicains doutent de la sincérité des élections
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:32 0:00

Le confinement fait renaitre l'amour du vélo

Le confinement fait renaitre l'amour du vélo
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:33 0:00

Covid-19 : les autorités américaines recommandent de réduire la quarantaine à 10 jours

Covid-19 : les autorités américaines recommandent de réduire la quarantaine à 10 jours
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:23 0:00

Belgique: l'usine de Pfizer où sont produits les vaccins Covid britanniques

Belgique: l'usine de Pfizer où sont produits les vaccins Covid britanniques
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:07 0:00

Saisie record de 2,5 tonnes de cocaïne près de Rio

La superficie de terres sur lesquelles les trafiquants de drogue récoltent la coca pour faire de la cocaïne augmente régulièrement depuis 2013. Sur cette photo, des soldats déracinent des arbustes à San Jose del Guaviare en Colombie, le 22 mars 2019. (AP/Fernando Vergara)

Près de 2,5 tonnes de cocaïne ont été saisies par la police mercredi dans la banlieue nord de Rio de Janeiro, un record pour cet Etat du Brésil et une des plus grandes prises de l'histoire du pays.

Deux suspects ont été arrêtés lors de l'opération policière menée à Duque de Caxias, ville de la Baixada Fluminense, banlieue pauvre et minée par la violence située au nord de Rio.

"Une organisation criminelle utilisait un hangar pour stocker les stupéfiants", a expliqué la police fédérale dans un communiqué illustré par des photos de centaines de pains de cocaïne.

Le Brésil est devenu ces dernières années une plaque tournante du trafic de cocaïne, avec de grandes cargaisons envoyées par bateau en Europe.

De nombreuses saisies ont eu lieu dans des ports, notamment en 2018, quand deux tonnes de drogue avaient été retrouvées dans des conteneurs au Port de Santos, le plus grand d'Amérique Latine.

La semaine dernière, une opération internationale de grande envergure a permis de saisir 52 tonnes de cocaïne et d'arrêter 45 suspects au Brésil, en Belgique, en Espagne et aux Emirats Arabes Unis.

Selon Europol, le réseau criminel avait des contacts avec des cartels de la drogue au Brésil et dans d'autres pays d'Amérique du Sud qui étaient chargés de la préparation et de l'expédition de la cocaïne, transportée en Europe via des conteneurs maritimes.

Voir plus

XS
SM
MD
LG