Liens d'accessibilité

Le facilitateur du dialogue inter-burundais à Bujumbura pour la reprise des consultations


Le facilitateur du dialogue inter-burundais, l’ancien président tanzanien Benjamin William Mkapa, accueilli par le ministre Burundais des relations extérieures, à son arrivée à Bujumbura, Burundi, 7 décembre 2016. (VOA/Chrsitophe Nkurunziza)

L’ancien président tanzanien, Benjamin William Mkapa, est arrivé dans la capitale burundaise pour la reprise des consultations avec les parties du conflit dans ce pays de la région des Grands lacs en proie à une crise meurtrière depuis plus deux ans à la suite d’un troisième mandat du président Pierre Nkurunziza.

Les consultations avec les parties burundaises devront reprendre jeudi, indique un communiqué du bureau de M. Mkapa.

"Les consultations de demain s’inscrivent dans une série d’engagements formels et informels avec et entre les diverses parties de l’intérieur et de l’extérieur du Burundi et également avec les acteurs internationaux constituant une fondation ferme du processus de paix", précise le communiqué.

Les acteurs politiques invités ont confirmé leur participation à la rencontre avec le facilitateur, selon les services de ce dernier.

Plusieurs centaines de Burundais ont perdu la vie dans la crise qui secoue leur pays depuis l’annonce de la candidature du président Nkurunziza pour un troisième mandat en 2014.

M. Nkurunziza s'est fait élire pour un troisième mandat dans un contexte de violence ; l’opposition l’accusant d’avoir violé les accords de paix et la Constitution.

Depuis, le pays vit dans une insécurité constante avec des attentats multipliés et la répression des forces de sécurité contre l’opposition qui continue à contester.

Beaucoup de journalistes et de défenseurs des droits de l’homme sont parmi les victimes de cette crise qui persiste.

XS
SM
MD
LG