Liens d'accessibilité

Bazoum reconnait un usage excessif de la force contre les étudiants au Niger (vidéo)


"Nous aurions pu contenir cette manifestation autrement", selon le ministre nigérien de l'Intérieur dans un entretien accordé à VOA Afrique à Niamey. Après la mort d’un étudiant sur le campus de l’université Abdou Moumoun, Mohamed Bazoum explique que le gouvernement du Niger "n’était pas prêt à assumer les conséquences de cette action pas particulièrement intelligente" en parlant des violences policières.

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG