Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Raids israéliens après un tir de roquette de la bande de Gaza


Un Palestinien montrant les dégats causés chez lui par un raid aérien israélien sur la bande de Gaza, le 2 février 2018.

Des avions israéliens ont frappé tôt lundi des objectifs du mouvement islamiste Hamas dans la bande de Gaza après un tir de roquette palestinien sur le sud d'Israël, a annoncé l'armée israélienne dans un communiqué.

Ni les frappes aériennes de lundi ni le tir de roquette de dimanche soir n'ont fait de victimes.

Auparavant, des hostilités ont eu lieu pendant tout le week-end. Les forces terrestres israéliennes ont tué deux jeunes Palestiniens au cours d'un échange de feu sur la frontière entre la bande de Gaza et Israël, et l'aviation a frappé 18 installations du Hamas en deux vagues de frappes, selon l'armée.

Ces raids étaient une riposte à une explosion, apparemment due à un engin piégé palestinien, qui a blessé samedi quatre soldats israéliens qui inspectaient la clôture installée sur la frontière.

Deux des soldats ont été grièvement atteints mais leur vie n'est pas en danger, a indiqué l'armée.

>> Lire aussi : Israël bombarde une position du Hamas à Gaza en riposte à un tir de roquette

Il s'agit de l'une des plus fortes périodes de tension sur la frontière entre la bande de Gaza et Israël depuis le conflit qui a opposé en 2014 les forces israéliennes et le Hamas, qui contrôle ce territoire.

Au cours des nouveaux raids effectués lundi, "des avions de combat ont visé des infrastructures souterraines dans le sud de la bande de Gaza, en réponse au projectile lancé auparavant sur Israël", a déclaré l'armée dans son communiqué.

Elle n'a pas fourni de précisions sur la nature des objectifs visés. Des sources des services de sécurité palestiniens ont déclaré que plusieurs missiles avaient été tirés sur des objectifs situés à l'est de la ville de Rafah.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG