Liens d'accessibilité

Bamako affirme qu'au moins 48 migrants maliens ont péri en Méditerranée le weekend dernier


Des migrats secourus au large de la Libye, le 14 avril 2017

"Quarante-huit de nos compatriotes ont péri dans la Méditerranée, dimanche 07 janvier 2018", a indiqué le ministère de l'Extérieur et de l'Intégration africaine dans un communiqué transmis jeudi à VOA Afrique, sans donner plus de détails sur les circonstances du naufrage.

Quarante-huit Maliens ont péri le weekend dernier en Méditerranée et 69 rescapés se trouvent en Libye, ont indiqué les autorités du Mali, où les drapeaux ont été mis en berne jeudi en leur mémoire.

" Les rescapés maliens, au nombre de 69, dont deux femmes et quatre enfants, ont été identifiés (lundi) par une délégation de l'ambassade du Mali à Tripoli au Centre de détention Tarick Sika", a ajouté le ministère, soulignant qu'ils seront rapatriés au Mali "dans les meilleurs délais".

>> Lire aussi : Dix morts et plus de 50 disparus en Méditerranée

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a "ordonné la mise en berne des drapeaux sur toute l'étendue du territoire national à partir de minuit jeudi et jusqu'à vendredi et a invité les communautés religieuses à organiser des prières collectives vendredi et les jours suivants pour le repos de l'âme des disparus", selon un communiqué distinct publié par le ministère après le conseil des ministres de mercredi.

Le chef de l'Etat a "instruit les ministres concernés d'entreprendre des actions vigoureuses pour rechercher et punir les passeurs et les complices de ce drame", selon ce texte.

Le ministère de l'Extérieur "déplore" par ailleurs que, "malgré les campagnes de sensibilisation (...) contre le phénomène de la migration irrégulière et les efforts déployés pour rapatrier nos compatriotes candidats au retour volontaire, les jeunes continuent à emprunter cette voie pleine de dangers pour se rendre en Europe".

Il demande "aux parents des candidats au départ de l'aider à sensibiliser davantage les jeunes sur les méfaits de la migration irrégulière, qui est sans issue ".

En 2017, au moins 3.116 migrants sont morts ou disparus en tentant de traverser la Méditerranée pour rejoindre l'Europe, dont 2.833 au large de la Libye, selon un décompte de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Mais les tentatives de traversée sont en forte baisse depuis l'été, après les efforts italiens pour empêcher les migrants de prendre la mer, à la suite d'accords avec autorités et milices libyennes.

Les dirigeants de sept pays du sud de l'Union européenne (Italie, France, Espagne, Portugal, Grèce, Chypre et Malte) ont affirmé être "fermement attachés à une politique européenne commune des migrations" lors d'un mini-sommet à Rome.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG