Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Aux défilés de Milan Fendi fait entrer le soleil


Italie Fashion Fendi

C'est sur le décor d'une aube ensoleillée que s'est ouvert ce jeudi le défilé de Fendi en ce troisième jour de la semaine de la mode à Milan avec un public venu nombreux dans son showroom transformé en passerelle lumineuse.

Une collection femme printemps/été 2020 entièrement créée par Silvia Venturini Fendi, laissée seule aux commandes du prêt-à-porter femme de la griffe romaine suite au décès de Karl Lagerfeld en février dernier.

"L'émotion est encore grande, c'est ma première collection femme sans Karl. Il fait partie de Fendi, 54 années avec nous sont forcément marquantes", a déclaré la styliste en coulisse du défilé.

La collaboration de Lagerfeld avec la maison romaine, débutée en 1965, représente en effet un record de longévité dans l'histoire de la mode.

"Ce décor ensoleillé c'est celui d'un jour qui commence, de nouvelles pages à écrire mais c'est aussi l'enthousiasme d'une journée d'été", a poursuivi Silvia Venturini Fendi.

La palette de la collection est lumineuse, brillante, solaire. Les matières naturelles, comme le coton organique, se mêlent aux tissus techniques, à l'éponge, à la fourrure.

Les looks respirent les années 60, la bande son de Hair Let the Sunshine In et le final sur Aquarius renforcent ce parfum de Sixties: des grands cols, des motifs à grosses fleurs, des cardigans en grosse maille, et le matelassé. Un kaléidoscope de textures remixé avec les codes et le savoir-faire artisanal de la maison.

"L'enseignement de Lagerfeld, sur tant d'années, est entré dans le coeur de tout le monde, de toute cette famille qui a appris à travailler avec lui. Mais il nous a aussi appris à le faire sans lui, comme savent le transmettre les grands maîtres, alors on continue, heureux", a commenté à l'AFP Serge Brunschwig, président directeur général de Fendi, en marge de l'événement.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG