Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Au moins six otages occidentaux en captivité au Sahel


Une capture télévisée réalisée le 13 mars 2022 à partir d'une vidéo non authentifiée de source inconnue montre une séquence du journaliste français Olivier Dubois, retenu en otage par l'organisation djihadiste JNIM au Mali.

Outre le journaliste Olivier Dubois, enlevé il y a un an au Mali, au moins cinq autres otages occidentaux sont détenus au Sahel.

Ce décompte ne recouvre que les cas ayant été rendus publics par leur entourage ou leur gouvernement, qui choisissent parfois de ne pas communiquer sur les enlèvements. Et ceux-ci ne sont pas systématiquement revendiqués par leurs auteurs.

- Suellen Tennyson -

Dans la nuit du 4 au 5 avril 2022, une religieuse américaine de 83 ans a été enlevée par des "hommes armés non identifiés", dans la paroisse de Yalgo (diocèse de Kaya), dans le nord du Burkina Faso.

L'enlèvement de Suellen Tennyson, de la Congrégation des Soeurs Marianites de Sainte-Croix, n'a pour l'heure pas été revendiqué.

- Olivier Dubois -

Le Français Olivier Dubois, journaliste indépendant de 47 ans vivant et travaillant au Mali depuis 2015, avait lui-même annoncé son enlèvement dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux le 5 mai 2021.

Il y expliquait avoir été enlevé le 8 avril précédent à Gao (nord) par le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (GSIM, ou Jnim en arabe), principale alliance jihadiste au Sahel, liée à Al-Qaïda et dirigée par le chef touareg malien Iyad Ag Ghaly.

Le 13 mars dernier, une vidéo a circulé sur les réseaux sociaux, montrant un homme qui semble être le journaliste français et qui s'adresse à ses proches et au gouvernement français.

- Jörg Lange -

L'Allemand Jörg Lange, qui travaillait pour une ONG, a été enlevé le 11 avril 2018 dans l'ouest du Niger et emmené vers le nord, non loin de la frontière malienne.

En 2018 lors d'une visite à Paris, le président du Niger d'alors, Mahamadou Issoufou, avait affirmé que cet humanitaire était vivant.

- Jeffery Woodke -

Le 14 octobre 2016, l'Américain Jeffery Woodke, qui travaillait pour une ONG à Abalak au Niger, a été enlevé et sans doute conduit au Mali, selon des sources sécuritaires nigériennes.

En septembre 2019, le président Issoufou avait assuré que l'otage américain était en vie et en bonne santé, dans une interview à la chaîne américaine ABC.

- Arthur Kenneth Elliott -

Alors âgé de 82 ans, ce chirurgien australien a été enlevé au Burkina Faso le 15 janvier 2016 avec son épouse Jocelyn, un rapt revendiqué par le groupe jihadiste Ansar Dine. Jocelyn Elliott a été libérée le mois suivant.

A l'occasion des trois ans de captivité de l'octogénaire, elle avait adressé aux ravisseurs une demande de libération formulée en anglais et en langue locale, demande qu'elle a renouvelée en mai 2020.

- Iulian Ghergut -

Officier de sécurité roumain dans une mine de manganèse dans le nord du Burkina Faso, près des frontières du Mali et du Niger, Iulian Ghergut a été enlevé le 4 avril 2015 par des hommes armés.

Son enlèvement avait été revendiqué par le groupe jihadiste Al-Mourabitoune qui s'est peu après rallié au groupe jihadiste d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

XS
SM
MD
LG