Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Au moins 36 éleveurs tués par des hommes armés dans le nord du Nigeria


Des habitants de Kizara enterrent les victimes d'une attaque dans cettepartie de l'Etat de Zamfara, Nigeria, le 18 juin 2013

Des hommes armés ont tué au moins 36 éleveurs dans l'Etat de Zamfara, dans le nord du Nigeria, dans ce qui semble être une attaque criminelle, ont annoncé vendredi les autorités locales après avoir avancé la veille un bilan de 15 morts.

Des "bandits armés" à moto ont attaqué le village de Bawon-Daji et tué 15 personnes, avait affirmé jeudi le porte-parole de la police de Zamfara, Muhammad Shehu, en attribuant l'attaque à des voleurs de bétail.

"Nous avons pour le moment retrouvé 36 cadavres", a affirmé à la presse un chef tribal local en assurant que les forces de l'ordre poursuivaient leurs recherches. "D'autres corps risquent d'être découverts", a-t-il ajouté.

>> Lire aussi : Au moins quinze éleveurs tués par des hommes armés dans le nord du Nigeria

L'armée a été déployée en 2016 dans l'Etat de Zamfara, où les enlèvements contre rançon et les vols de bétails à grande échelle étaient devenus courants dans les communautés rurales, l'essentiel de la population, majoritairement musulmane, vivant de l'élevage, de la chasse et de l'agriculture.

Les villages ont de leur côté constitué des milices d'autodéfense pour lutter contre les bandes armées dans des zones rurales reculées.

>> Lire aussi : Des dizaines de personnes tuées par des "bandits" dans le nord du Nigeria

En février, des dizaines de personnes - 18 à 41, selon les sources - ont été tuées par des hommes armés qui avaient ouvert le feu sur des commerçants et des habitants du village de Birane, dans l'Etat de Zamfara.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG