Liens d'accessibilité

Un avion de tourisme s’écrase faisant au moins 3 morts en Suisse


Des pompiers transportent sur des civières les victimes d’un accident près de Payerne, Suisse, 29 juillet 2013.

Au moins deux adolescents de 14 ans, en camp de vacances dans le canton suisse des Grisons, sont décédés vendredi dans le crash d'un monomoteur dans la région du massif alpin Diavolezza, tout comme le pilote de l'appareil, a annoncé la police.

En outre, une adolescente de 17 ans, qui était également dans l'appareil, a été grièvement blessée, a indiqué la police cantonale, ajoutant qu'une enquête sur les causes de l'accident avait été ouverte.

L'avion est un Piper PA 28 de 4 places, et le pilote était expérimenté. Il venait de la région et organisait depuis des années ces vols.

L'appareil a décollé vers 9h30 (07H30 GMT) pour un vol de 25 minutes, et s'est écrasé peu après sur la montagne, non loin de la station du téléphérique de la Diavolezza (sud-est du pays).

L'avion avait fait l'objet d'un contrôle technique pour la dernière fois en juillet.

Dans une conférence de presse, Yves Burkhardt de l'organisme Aero-Club de Suisse, qui organisait ce camp, a déclaré que "le monde s'est écroulé", quand il appris la tragédie.

"192 jeunes ont passé une semaine de camp formidable, et ce vol devait en être le point d'orgue", a-t-il ajouté.

Les jeunes faisaient un baptême de l'air, lors de ce camps consacré à la découverte de l'aviation.

Le camp d'une semaine, qui en est à sa 35ème édition et se terminait samedi, accueillait 192 jeunes venus de toute la Suisse, depuis dimanche dernier, sous l'égide de l'Aéro-club de Suisse.

Selon la police, le pilote avait déjà effectué vendredi matin une tournée avec des jeunes. L'accident s'est produit avec le deuxième groupe.

Selon un responsable local, membre de l'organisation des vols aériens dans la région, il s'agissait d'un vol tout à fait normal, avec aucune manoeuvre spéciale ou de démonstration.

Une cérémonie oecuménique devait être organisée vendredi soir à la mémoire des victimes, et à la demande des jeunes du camp.

L'accident s'est déroulée dans l'Engadine, une région du canton des Grisons, qui abritent de nombreuses stations de sports d'hiver comme Saint-Moritz ou Pontresina.

Cette région a connu une semaine noire, avec trois accidents mortels en trois jours.

Une alpiniste allemande de 32 ans est décédée mercredi lors d'escalade du Piz Bernina (4.048 m), un autre célèbre sommet de l'Engadine.

Jeudi, une cordée de trois alpinistes, dont les nationalités n'ont pas encore été révélées, a fait une chute à une altitude de 3.600 mètres en escaladant la même montagne. Leurs corps ont été récupérés vendredi matin.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG