Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Monde

Attentats à Bruxelles: "C'est toute l'Europe qui est frappée" (Hollande)

Manuel Valls (g.) et François Hollande (d.) à Paris, le 26 novembre 2015. (AP Photo/Michel Euler)

Le président français François Hollande a estimé mardi qu'"à travers les attentats de Bruxelles", qui ont fait au moins 26 morts et des dizaines de blessés, "c'est toute l'Europe qui est frappée"

L'Europe doit prendre "les dispositions indispensables face à la gravité de la menace", a ajouté le président français, soulignant que "la France qui a été elle-même attaquée en janvier et novembre dernier y prend toute sa part", selon un communiqué.

La France "poursuivra de manière implacable la lutte contre le terrorisme, aussi bien sur le plan international qu'intérieur", a ajouté le chef de l'Etat français.

Peu avant, son gouvernement avait appelé à un renforcement de la lutte anti-terroriste en Europe.

L'Europe doit "renforcer encore la coordination et la lutte" contre le terrorisme, a souligné le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve à l'issue d'une réunion d'urgence convoquée par le président Hollande avec les principaux ministres concernés par la sécurité en France.

"Nous sommes en guerre" et "face à cette guerre, il faut une mobilisation de tous les instants", a renchéri le Premier ministre Manuel Valls.

Dans un communiqué, son ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault a indiqué avoir, lors d'une conversation téléphonique avec son homologue belge Didier Reynders, "souligné l'urgence de coordonner encore davantage notre action en matière de lutte contre le terrorisme".

Depuis les attentats qui ont fait 147 morts et des centaines de blessés entre janvier et novembre 2015, l'armée française mobilise 7.000 à 10.000 hommes en permanence sur le territoire national pour l'opération Sentinelle de surveillance des sites sensibles.

La Tour Eiffel aux couleurs de la Belgique

La Tour Eiffel sera illuminée mardi soir aux couleurs de la Belgique, en hommage "aux victimes, à leurs proches et à l'ensemble du peuple belge" après les attentats qui ont frappé Bruxelles, a annoncé la maire de Paris, Anne Hidalgo.

La maire qui exprime sa "complète solidarité et celle des Parisiens" s'est entretenue avec Yvan Mayeur, bourgmestre de Bruxelles, "pour lui dire à quel point nous partageons leur douleur et leur peine", indique un communiqué.

"En leur hommage, nous illuminerons ce soir la Tour Eiffel aux couleurs de la Belgique", ajoute la maire.

Le monument symbole de Paris avait été illuminé aux couleurs de la France après les attentats survenus dans la capitale le 13 novembre, faisant 130 morts, à l'image de dizaines de monuments emblématiques dans le monde.

"L'Europe est aujourd'hui visée en son coeur", ajoute Mme Hidalgo, "une nouvelle fois, ce sont ses valeurs fondamentales qui sont attaquées : sa liberté, son humanisme, sa tolérance, son attachement inébranlable à la démocratie".

"Face à cet ennemi qui n'est guidé que par la haine, la mort et le fanatisme, nous avons le devoir de rester debout", écrit-elle.

"Notre réponse doit être ferme et intransigeante : assurer la sécurité de nos concitoyens (...) poursuivre et accentuer nos actions en matière d'éducation, de vivre-ensemble et de dialogue entre les communautés", dit-elle en concluant "Nous ne cèderons pas".

Depuis les dernières attaques du 13 novembre, 5.000 policiers et gendarmes sont également mobilisés aux frontières, selon le gouvernement français.

Les attentats à Bruxelles ont fait mardi au moins 26 morts à l'aéroport international et dans une station de métro de la capitale belge, selon les derniers bilans provisoires.


Avec AFP

Toutes les actualités

La Camerounaise Djaïli Amadou Amal récompensée par le Goncourt des Lycéens

L'écrivaine camerounaise Djaili Amadou Amal à Paris, le 17 novembre 2020.

L'écrivaine camerounaise Djaïli Amadou Amal a remporté le 33e Goncourt des Lycéens pour "Les Impatientes", roman poignant sur la condition des femmes au Sahel.

"L'écriture est simple et touchante et sonne juste, sans lyrisme superflu. C'est un livre subtil qui permet d'observer la question du mariage forcé par le prisme de ce témoignage émouvant", a déclaré par visio-conférence la présidente du jury lycéen Clémence Nominé.

"Les Impatientes", publiée par la maison d'édition Emmanuelle Colas, est la reprise d'un roman publié dans son pays en 2017 sous un autre titre, "Munyal", mot peul qui signifie patience. S'inspirant de sa propre expérience de femme mariée de force à 17 ans à un polygame, Djaïli Amadou Amal met en scène plusieurs de ces femmes contraintes comme elle d'accepter les codes d'une société patriarcale oppressante.

Emue, Djaïli Amadou Amal s'est dite "très sensible" au choix des lycéens. Pour elle, l'intérêt porté par les jeunes au sujet des violences faite aux femmes "signifie un espoir pour l'avenir".

Pour la phase finale, un jury national composé de 12 lycéens a débattu mercredi matin à huis clos et en distanciel. Créé il y a plus de 30 ans, Le Goncourt des Lycéens est un des prix qui entraîne les meilleures ventes de livres.

Saisie record de 2,5 tonnes de cocaïne près de Rio

La superficie de terres sur lesquelles les trafiquants de drogue récoltent la coca pour faire de la cocaïne augmente régulièrement depuis 2013. Sur cette photo, des soldats déracinent des arbustes à San Jose del Guaviare en Colombie, le 22 mars 2019. (AP/Fernando Vergara)

Près de 2,5 tonnes de cocaïne ont été saisies par la police mercredi dans la banlieue nord de Rio de Janeiro, un record pour cet Etat du Brésil et une des plus grandes prises de l'histoire du pays.

Deux suspects ont été arrêtés lors de l'opération policière menée à Duque de Caxias, ville de la Baixada Fluminense, banlieue pauvre et minée par la violence située au nord de Rio.

"Une organisation criminelle utilisait un hangar pour stocker les stupéfiants", a expliqué la police fédérale dans un communiqué illustré par des photos de centaines de pains de cocaïne.

Le Brésil est devenu ces dernières années une plaque tournante du trafic de cocaïne, avec de grandes cargaisons envoyées par bateau en Europe.

De nombreuses saisies ont eu lieu dans des ports, notamment en 2018, quand deux tonnes de drogue avaient été retrouvées dans des conteneurs au Port de Santos, le plus grand d'Amérique Latine.

La semaine dernière, une opération internationale de grande envergure a permis de saisir 52 tonnes de cocaïne et d'arrêter 45 suspects au Brésil, en Belgique, en Espagne et aux Emirats Arabes Unis.

Selon Europol, le réseau criminel avait des contacts avec des cartels de la drogue au Brésil et dans d'autres pays d'Amérique du Sud qui étaient chargés de la préparation et de l'expédition de la cocaïne, transportée en Europe via des conteneurs maritimes.

Un collectionneur privé paie 274.000 euros pour un tronçon d'escalier de la Tour Eiffel

Un collectionneur privé paie 274.000 euros pour un tronçon d'escalier de la Tour Eiffel
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:45 0:00

Quels sont les effets durables du coronavirus?

Quels sont les effets durables du coronavirus?
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:47 0:00

Coronavirus: le père Noël derrière un écran de verre

Coronavirus: le père Noël derrière un écran de verre
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:39 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG