Liens d'accessibilité

Au moins 22 morts dans un attentat contre une mosquée chiite de Kaboul


Les forces de sécurité sur le lieu d'une attaque à Kaboul, Afghanistan, 24 septembre 2017.

Au moins 22 personnes ont été tuées et 16 blessées dans l'attentat perpétré vendredi soir dans une mosquée chiite de Kaboul, a rapporté le ministère de la Santé.

"Nous avons jusqu'à présent recensé 22 morts dans les hôpitaux de Kaboul et 16 blessés", a déclaré à l'AFP Mohammad Ismail Kawusi, responsable des relations publiques au Ministère de la Santé.

Un homme armé a fait irruption vendredi soir dans une mosquée chiite de Kaboul et "ouvert le feu sur les pèlerins" qui s'y trouvaient, a annoncé le chef de la police criminelle, le général Mohammad Salim Amas, sans préciser pour le moment s'il y avait eu des morts ou des blessés.

De son côté, le ministère de l'Intérieur a évoqué de "possibles victimes" sans avancer de bilan.

"Un homme armé a pénétré dans la mosquée du district 13 (ouest) de Kaboul et ouvert le feu sur les pèlerins" rassemblés pour la prière, a indiqué le général Salim Amas.

"Il y a eu une explosion dans la mosquée Imam Zaman qui a peut-être fait des victimes. Les enquêteurs sont déployés sur place. Les causes et la nature de l'explosion sont indéterminées" a ajouté le service de presse du ministère.

Aucun des services officiels n'était en mesure de préciser si l'assaillant s'est lui-même fait exploser.

"Nous ne savons pas s'il s'agit d'un attentat-suicide" a notamment insisté le porte-parole de la police Abdul Basir Mujahid.

Le précédent attentat, qui s'inscrivait déjà dans une longue série, contre une mosquée chiite en Afghanistan avait fait six morts, le 29 septembre, dans la capitale à la veille des célébrations de l'Achoura, la principale date du calendrier chiite.

Le groupe Etat islamique (EI) présent en Afghanistan depuis 2015 a revendiqué la plupart de ces attentats généralement meurtriers, perpétrés dans la foule au moment des grands rassemblements pour la prière.

Cette série avait obligé les autorités, de concert avec les dirigeants religieux, à renforcer la protection des mosquées chiites pendant les célébrations de l'Achoura.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG