Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Arrestation d'un opposant pour outrage au chef de l'Etat en Guinée


La police à Conakry, Guinée, 11 octobre 2015.

Un responsable de l'opposition guinéenne, membre de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG, principal parti d'opposition) Ibrahima Sory Camara a été arrêté jeudi soir à son domicile, a annoncé samedi son avocat.

Selon Me Salifou Béavogui, l'opposant a été arrêté "pour outrage, injures et diffamation" au chef de l'Etat Alpha Condé et déféré au tribunal de première instance de Mafanco (banlieue de Conakry).

"Mon client a été arrêté jeudi soir à son domicile par les services de la police judiciaire de la gendarmerie nationale, auditionné pendant deux jours avant d'être déféré devant le tribunal de Mafanco et écroué à la prison civile depuis vendredi", a-t-il affirmé.

>> Lire aussi : Dispersion d'une marche d'opposants à Conakry

Il a indiqué que "la gendarmerie avait expliqué avoir émis deux convocations pour l'opposant guinéen qui n'a pas daigné répondre. C'est pourquoi il n'y a pas de temps à perdre avec lui". Mais aucune de ces convocations n'est parvenue à son client, selon l'avocat.

Sur les réseaux sociaux, l'opposant avait affirmé qu'"une réunion secrète se serait tenue au palais de la présidence en présence du chef de l'Etat où il a été décidé de brûler les magasins au marché de Madina", dans la proche banlieue de Conakry.

Le lendemain de cette annonce, dans la nuit de dimanche à lundi dernier, plus de 350 commerces, magasins, kiosques et autres étals ont été calcinés sur le marché par un violent incendie.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG