Liens d'accessibilité

Le milliardaire Richard Branson veut investir en Arabie saoudite


Richard Branson aux Nations units à New York le 8 juin 2017.

Le milliardaire britannique Richard Branson a visité l'Arabie saoudite qui cherche à développer le tourisme dans le cadre d'un vaste plan de restructuration de son économie trop dépendante du pétrole, ont déclaré dimanche les autorités.

Le patron de Virgin s'est notamment engagé à investir dans un grand projet touristique sur la mer Rouge après avoir visité des îles côtières ainsi que le site archéologique de Madain Saleh et ses grandes tombes anciennes dans un paysage désertique, a indiqué le ministère de la Culture et de l'Information.

"C'est un moment incroyablement excitant dans l'histoire du pays", a affirmé Richard Branson, cité dans un communiqué officiel.

L'Arabie saoudite a annoncé le 1er août le lancement d'un projet touristique d'envergure consistant à transformer une cinquantaine d'îles de la mer Rouge en stations balnéaires de luxe, qui devrait générer 35.000 emplois.

Les premiers investissements seront assurés par un fonds public saoudien avant l'ouverture du projet à des partenaires internationaux, comme M. Branson.

Le 27 septembre, les autorités saoudiennes, via le Fonds public d'investissement (FPI), ont annoncé le lancement d'un autre projet sur la corniche de Jeddah, front de mer de la grande ville de l'ouest saoudien.

Baptisé "New Jeddah Downtown", il devrait être doté d'un financement de 18 milliards de riyals (4 milliards d'euros) et générer 36.000 emplois, selon un communiqué officiel. L'objectif est de construire 12.000 logements pour 58.000 nouveaux résidents, des magasins et des installations de loisirs.

Ces projets s'inscrivent dans le cadre d'un vaste plan de réformes économiques baptisé Vision 2030, initié en 2016 par le jeune prince héritier Mohammed ben Salmane et destiné à diversifier l'économie saoudienne trop dépendante du pétrole.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG