Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Camacho "ne sera pas reconduit" à la tête de l’équipe du Gabon


Jose Alfaro Camacho lors du match Maroc et le Gabon, au stade Mohammed V de Casablanca, le 7 octobre 2017.

Le sélectionneur du Gabon José Antonio Camacho ne "sera pas reconduit" à son poste à la fin de son contrat en novembre, a indiqué le ministre des Sports gabonais Alain-Claude Bilie-By-Nze au lendemain d'une défaite 1-0 en amical contre la Zambie.

"J'ai convoqué la Fegafoot (fédération gabonaise de football, nldr) ce matin pour signifier que nous n'acceptons pas les contre-performances de l'équipe nationale", a déclaré à l'AFP par téléphone M. Bilie-By-Nze.

"J'ai demandé qu'on propose une solution intermédiaire car M. Camacho est sous contrat jusqu'au mois de novembre. J'ai demandé qu'on lui signifie que cela ne sera pas reconduit", a indiqué le ministre des Sports.

"Il y a des problèmes, nous devons les régler, et si l'entraineur fait partie des problèmes, il faut (le) régler", a encore dit M. Bilie-By-Nze, ajoutant avoir demandé "une solution intermédiaire pour qu'il ne s'occupe plus de l'équipe pour les prochains matchs".

Camacho avait été appelé à la rescousse à la tête des Panthères gabonaises fin 2016 en remplacement du Portugais Jorge Costa, qui avait été limogé.

Mais sa nomination avait été critiquée: Camacho, sans emploi depuis 2013 et son passage à la tête de la sélection chinoise, ne parle pas Français et découvrait l'Afrique.

Mardi, le stade de l'Amitié (40.000 places) était quasi-vide pour le match amical Gabon-Zambie, perdu par le Gabon 0-1.

Samedi, les Panthères ont fait match nul face aux Hirondelles du Burundi (1-1) dans un match éliminatoire du groupe C des qualifications pour la Coupe d'Afrique des Nations 2019, où figurent également le Mali et le Soudan du Sud.

Après 15 matchs à la tête du Gabon, Camacho, ex-joueur du Real Madrid, ne compte que 2 victoires pour 7 défaites et 8 nuls.

Si son salaire n'a jamais été dévoilé, plusieurs sources dans le milieu du football gabonais et des médias locaux ont évoqué un contrat de 45 millions de francs CFA (70.000 euros) par mois.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG