Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le groupe libanais Africell empoche la 4e licence de téléphonie mobile en Angola


Vista da marginal de Luanda, capital de Angola. 17 de fevereiro 2020

L'Angola a annoncé avoir attribué sa quatrième licence de téléphonie mobile au groupe libanais Africell, dont le réseau devrait être opérationnel d'ici quelques mois. 

"La société de télécommunications Africell Holding a été sélectionnée par le groupe de travail pour obtenir la licence de quatrième opérateur national de télécommunications", a indiqué le gouvernement dans un communiqué consulté mardi par l'AFP.

Africell est déjà présent dans quatre pays africains: la Gambie, la République démocratique du Congo, la Sierra Leone et l'Ouganda.

La quatrième licence de téléphonie mobile avait été attribuée l'an dernier à une jeune entreprise angolaise baptisée Telstar, mais le président Joao Lourenço l'avait annulée pour non-respect de son cahier des charges.

Actuellement, deux entreprises privées se partagent la quasi-totalité du secteur de la téléphonie mobile en Angola, Unitel (80%) et Movicel (près de 20%).

Isabel dos Santos, la fille aînée de l’ex-président José Eduardo dos Santos, possède la moitié du capital d’Unitel. Elle a été récemment inculpée en Angola pour des détournements de fonds publics qu'elle nie.

Un troisième opérateur, Ango, détenu à 45% par la compagnie publique Angola Telecom, a récemment fait son apparition sur le marché.

L'ouverture du secteur des télécommunications fait partie du programme du président Lourenço pour relancer l'économie du deuxième producteur de pétrole d'Afrique subsaharienne, qui peine à se relever des conséquences de la forte chute des prix du brut en 2014.

XS
SM
MD
LG