Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Amériques

Amazonie: Des avions militaires s'activent en appui des pompiers

Cette image satellite fournie par la NASA le 13 août 2019 montre plusieurs incendies dans la forêt amazonienne brésilienne.

Des avions de l'armée brésilienne transformés en bombardiers d'eau survolaient dimanche l'Etat amazonien de Rondonia afin de lutter contre les incendies qui ravagent la forêt tropicale et provoquent une inquiétude grandissante au sein de la communauté internationale.

Le président Jair Bolsonaro a pour l'heure autorisé l'armée à intervenir pour lutter contre ces incendies dans sept Etats, à la demande des gouvernements locaux, a indiqué une porte-parole de la présidence. Au total, l'Amazonie brésilienne s'étend sur neuf Etats.

Reuters a accompagné une brigade de pompiers lors d'une intervention près de la capitale de l'Etat de Rondonia, Porto Velho, où plusieurs zones au moins aussi grandes que des terrains de football ont été brûlées.

Les feux encore actifs ont été contenus dans de très petites zones, limitées à quelques arbres, a constaté un journaliste de Reuters.

Sur une vidéo publiée samedi soir par le ministère de la Défense, on pouvait voir un avion militaire propulser plusieurs milliers de litres d'eau en survolant d'importants nuages de fumée près de la voûte forestière.

Ces sinistres en Amazonie sont à l'origine d'un échange d'invectives entre Emmanuel Macron et Jair Bolsonaro, le président brésilien accusant son homologue français d'avoir une mentalité "colonialiste" et se voyant en retour taxer de mensonge sur ses engagements climatiques.

Emmanuel Macron a déclaré dimanche depuis Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), où les dirigeants du G7 sont réunis en sommet, que ceux-ci travaillaient à la création d'un "mécanisme de mobilisation internationale" afin de protéger l'Amazonie. L'Amazonie est la plus grande forêt tropicale du monde et sa protection est considérée comme essentielle à la lutte contre le changement climatique en raison des énormes quantités de dioxyde de carbone qu'elle peut absorber.

Près de 80.000 incendies ont été répertoriés à travers le Brésil depuis le début de l'année, un record depuis au moins 2013, selon des données gouvernementales. Hormis pour l'Etat de Rondonia, le gouvernement brésilien n'a pour le moment donné aucun détail sur les opérations prévues pour lutter contre les feux dans la forêt amazonienne.

Le chef d'état-major interarmes a déclaré que le Brésil disposait de 44.000 soldats disponibles pour lutter contre les incendies en Amazonie, sans préciser le nombre de soldats réellement affectés à l'extinction des incendies ni le déroulé des opérations.

Un journaliste de Reuters a constaté que le personnel militaire présent près de Porto Velho semblait coordonner l'intervention des pompiers. Répondant à une demande d'information, le ministère de la Défense a déclaré dans un communiqué transmis à Reuters que l'armée préparait des opérations pour soutenir celles entreprises par les pompiers dans les sept Etats ayant demandé de l'aide.

Avec Reuters

Toutes les actualités

L'ancien président mexicain Nieto visé par une enquête pour corruption

L'ex-président Enrique Pena Nieto à Buenos Aires, en Argentine, le 30 novembre 2018. (REUTERS/Luisa Gonzalez)

L'ancien président mexicain, Enrique Peña Nieto, fait l'objet d'une enquête dans le cadre d'un scandale de corruption qui touche le groupe pétrolier public Pemex, a rapporté le Wall Street Journal.

L'enquête porte sur les agissements de l'ancien patron de la société pétrolière, Emilio Lozoya, qui a été arrêté en Espagne la semaine dernière et est soupçonné d'avoir accepté des millions de dollars de pots-de-vin.

Selon un haut responsable judiciaire cité par le journal sous couvert de l'anonymat, la corruption "atteint le plus haut niveau" et implique l'ancien président mexicain, qui a quitté ses fonctions fin 2018.

L'ancien dirigeant mexicain pourrait être inculpé dans le cadre de cette enquête, selon la même source citée par le Wall Street Journal mercredi.

Emilio Lozoya, très proche collaborateur d'Enrique Peña Nieto, est accusé d'avoir reçu plusieurs millions de dollars du géant brésilien du BTP Odebrecht, qui a reconnu avoir versé des pots-de-vins à de nombreux dirigeants politiques latino-américains.

Ces fonds auraient été destinés à la campagne présidentielle de l'ex-président mexicain.

L'ex-numéro un de Pemex aurait commencé à recevoir des paiements de l'entreprise brésilienne en 2012, en pleine campagne présidentielle de M. Pena Nieto, dont il était conseiller.

M. Lozoya nie les accusations portées contre lui.

Pemex est la plus grande entreprise publique du Mexique, mais elle est l'une des entreprises les plus endettées au monde.

Un débat crucial entre six candidats démocrates

Un débat crucial entre six candidats démocrates
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:04:20 0:00

Bloomberg vertement critiqué lors du débat de mercredi

Bloomberg vertement critiqué lors du débat de mercredi
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:21 0:00

Bloomberg utilise des images d'Obama dans la course aux primaires

Bloomberg utilise des images d'Obama dans la course aux primaires
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:45 0:00

Michael Bloomberg participe à son premier débat mercredi soir

Michael Bloomberg participe à son premier débat mercredi soir
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:10 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG