Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Alpha Condé remporte la présidentielle guinéenne avec 59% des voix


Le président guinéen Alpha Condé (à dr.) avec son homologue ivoirien Alassane Ouattara lors d'une cérémonie marquant le 75e anniversaire du débarquement allié en Provence pendant la Seconde Guerre mondiale, à Saint-Raphaël, en France, le 15 août 2019.

Le président guinéen sortant, Alpha Condé, a gagné la présidentielle du 18 octobre avec 59,49% des voix, remportant ainsi un troisième mandat controversé, selon les résultats provisoires annoncés samedi par la commission électorale.

Son principal challenger, Cellou Dalein Diallo, qui s'est proclamé vainqueur de la présidentielle avant la publication des résultats, a obtenu 33,5% des suffrages, selon la commission.

Une forte présence policière était visible dans la capitale Conakry lors de cette annonce, a constaté un journaliste de l'AFP. Ces derniers jours, la Guinée a vécu une escalade de violences post-électorales qui ont fait au moins une dizaine de morts.

L'éventualité d'un troisième mandat consécutif de M. Condé, 82 ans, a provoqué pendant un an une contestation dans laquelle des dizaines de civils ont été tués, faisant craindre une éruption autour du vote, dans un pays coutumier des confrontations politiques sanglantes.

Le leader de l'opposition guinéenne Cellou Dalein Diallo le 7 novembre 2019 à Conakry
Le leader de l'opposition guinéenne Cellou Dalein Diallo le 7 novembre 2019 à Conakry

En mars, le président sortant avait présenté une nouvelle Constitution dans laquelle il s'engageait à moderniser le pays mais qui permettait aussi de ne plus limiter à deux les mandats successifs des présidents.

Agé de 68 ans, M. Diallo, battu par M. Condé en 2010 et 2015, a proclamé sa victoire lundi en se fondant sur les données remontées par ses partisans envoyés dans les bureaux de vote pour ne pas s'en remettre à la commission électorale et à la Cour constitutionnelle, inféodées au pouvoir selon lui. Il a revendiqué 53% des suffrages.

XS
SM
MD
LG