Liens d'accessibilité

7 morts dans l'incendie d'un immeuble squatté en Afrique du Sud


Des sapeurs-pompiers luttant contre un incendie.

Sept personnes ont trouvé la mort mercredi dans l'incendie apparemment accidentel d'un immeuble du centre de Johannesburg qu'elles occupaient illégalement, un fait divers qui illustre la lancinante crise du logement en Afrique du Sud.

Selon les services de secours, le bâtiment, privé d'eau courante et d'électricité a pris feu au petit matin.

"Six personnes sont mortes d'asphyxie et une autre est décédée en sautant de l'immeuble pour tenter d'échapper aux flammes, a indiqué une porte-parole des secours, Nana Radebe. Cinquante autres personnes ont été sauvées par les pompiers et 7 d'entre elles sont hospitalisées.

L'origine de l'incendie n'a pas été établie dans l'immédiat, mais selon un témoin interrogé par les médias, il a été causé par un générateur utilisé par l'un des occupants de l'immeuble.

L'occupation illégale d'immeubles désaffectés est récurrente en Afrique du Sud, où les organisations criminelles les louent aux familles en quête de logement à bon marché.

Selon les autorités de Johannesburg, plus de 300.000 des quelque 5 millions d'habitants de la plus grande ville sud-africaine sont en attente d'un logement social.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG