Liens d'accessibilité

Quatre arrestations après un braquage sur un aéroport dans Afrique du Sud


A South African Airways plane is parked at the end of the runway after returning to the airport in Cape Town, South Africa, Saturday June 17, 2006. A 21-year-old man was arrested after trying to force his way into the cockpit shortly after takeoff on flig

Quatre personnes, dont un policier, ont été arrêtées une semaine après le vol spectaculaire de plusieurs millions de rands sur le tarmac de l'aéroport de Johannesburg, a annoncé mardi le chef de la police sud-africaine.

Le 7 février au soir, un commando lourdement armé est parvenu à dérober une palette d'argent liquide qui devait être chargée à bord d'un avion-cargo au départ de l'aéroport international Oliver-Tambo.

Le montant du butin, des petites coupures de devises étrangères, n'a pas été dévoilé par la police. Mais les médias sud-africains l'estiment à 24 millions de rands (1,7 million d'euros).

Selon la police, les braqueurs sont parvenus à entrer dans la zone de chargement, dont l'accès est restreint, revêtus d'uniformes de police et dans un véhicule maquillé de fausses plaques de police.

Lors d'une conférence de presse télévisée mardi, le patron de la police sud-africaine (SAPS), le général Khomotso Phahlane, a annoncé l'arrestation de quatre suspects.

Deux d'entre eux ont déjà été déférés devant un tribunal et inculpés et les deux autres étaient toujours interrogés mardi soir, a indiqué le général. "Il est tout à fait regrettable que l'un de nos hommes fasse partie de ces deux-là", a-t-il déploré.

La police a indiqué être toujours à la recherche du butin.

Ce braquage a relancé le débat sur la criminalité en Afrique du Sud, l'opposition déplorant l'échec du gouvernement en la matière.

En 2006 déjà, un commando avait réussi à dérober 100 millions de rands (7 M euros) en devises étrangères à bord d'un avion sur le même aéroport international de Johannesburg. L'essentiel du groupe avait été arrêté et condamné en 2012.


Avec AFP

XS
SM
MD
LG