Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

Afghanistan: Washington juge les échanges de prisonniers "urgents" en raison du virus

Contrôle des températures des voyageurs de retour d'Iran en Afghanistan le 17 mars 2020.

L'échange de prisonniers entre le gouvernement afghan et les talibans, prévu dans l'accord entre les Etats-Unis et les rebelles mais resté lettre morte, est rendu "urgent" par la propagation du coronavirus et doit intervenir "dès que possible", a déclaré l'émissaire américain Zalmay Khalilzad.

"Aucun prisonnier n'a été libéré malgré l'engagement exprimé en ce sens par les deux parties", a-t-il déploré sur Twitter. "Le coronavirus rend les libérations de prisonniers urgentes, le temps presse", a-t-il insisté.

L'accord historique signé le 29 février à Doha par les Etats-Unis et les talibans prévoyait notamment la libération de jusqu'à 5.000 rebelles détenus par Kaboul et jusqu'à 1.000 membres des forces afghanes détenus par les insurgés, et ce avant le début de négociations de paix interafghanes initialement prévu le 10 mars.

Mais le gouvernement afghan, qui n'a pas pris part aux pourparlers américano-talibans, a d'abord refusé, avant d'accepter des libérations beaucoup plus progressives et conditionnelles. Les talibans ayant refusé cette proposition, les négociations interafghanes n'ont toujours pas commencé.

Zalmay Khalilzad a de nouveau appelé à tenir "dès que possible" des discussions "techniques" entre Kaboul et insurgés sur la question des prisonniers, promettant d'y participer personnellement. Il a estimé que ces réunions devaient être "virtuelles" en raison de la pandémie.

Il a aussi exhorté les belligérants à "éviter les déclarations publiques provocatrices".

L'accord de Doha prévoit un retrait progressif total des forces américaines et étrangères sous 14 mois, dont la première étape a déjà commencé. En échange, les talibans ont pris des engagements en matière de lutte antiterroriste et ont promis de négocier directement pour la première fois avec Kaboul.

Toutes les actualités

Après le débat Trump-Biden, les partisans des deux camps crient victoire

Après le débat Trump-Biden, les partisans des deux camps crient victoire
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:14 0:00

Extradition d'Assange: décision attendue le 4 janvier

Des manifestants pro-Assange contre son extradition aux Etats-Unis.

La justice britannique rendra le 4 janvier sa décision sur la demande d'extradition de Julian Assange, réclamé par les Etats-Unis qui veulent le juger pour la diffusion de centaines de milliers de documents confidentiels, a annoncé jeudi la juge en charge du dossier.

En attendant cette décision, le fondateur de WikiLeaks restera emprisonné, a précisé Vanessa Baraitser à l'issue de près de quatre semaines d'audiences à la cour criminelle de l'Old Bailey, à Londres.

La justice américaine veut juger l'Australien de 49 ans notamment pour espionnage. Il risque 175 ans de prison pour avoir diffusé, à partir de 2010, plus de 700.000 documents classifiés sur les activités militaires et diplomatiques américaines, notamment en Irak et en Afghanistan.

Julian Assange avait été arrêté en avril 2019 après sept ans derrière les murs de la représentation diplomatique équatorienne, où il s'était réfugié après avoir enfreint les conditions de sa liberté sous caution, craignant une extradition vers les États-Unis, qui lui reprochent d'avoir mis en danger des sources des services américains.

Il revient à la justice britannique de déterminer si la demande américaine d'extradition qui lui est soumise respecte un certain nombre de critères légaux, et notamment si elle n'est pas disproportionnée ou incompatible avec les droits de l'Homme.

Le premier débat présidentiel entre Trump et Biden a rapidement dégénéré

Le premier débat présidentiel entre Trump et Biden a rapidement dégénéré
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:12 0:00

Débat présidentiel américain: réaction de Dame Babou, supporter de Joe Biden

Débat présidentiel américain: réaction de Dame Babou, supporter de Joe Biden
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:46 0:00

Les entreprises de déménagement débordées à New York

Les entreprises de déménagement débordées à New York
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:16 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG