Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Accusé de comportements déplacés, un juge américain se retire


La cour suprême des Etats-Unis à Washington, le 26 juin 2017.

Un éminent juge fédéral américain, faisant l'objet d'une enquête pour des comportements sexuels déplacés présumés à l'égard d'une quinzaine de femmes, a annoncé lundi qu'il prenait sa retraite de façon anticipée.

Alex Kozinski, 67 ans, qui siège à la cour d'appel de la Californie, a présenté ses excuses dans un communiqué précisant que son retrait était à effet immédiat, après 35 ans de carrière.

Plusieurs femmes, ayant notamment travaillé comme clerc pour le juge Kozinski, ont relaté avoir subi des gestes déplacés de la part du magistrat, qui aurait également montré des images pornographiques à des collaboratrices dans son cabinet.

"J'ai toujours eu un humour cru et une façon franche de m'adresser à mes clercs, qu'ils soient masculins ou féminins", a expliqué le juge Kozinski. "Cela me peine d'apprendre que cela a embarrassé qui que ce soit parmi eux. J'en ai jamais eu l'intention".

Les accusations visant M. Kozinski ont déclenché l'ouverture d'une enquête qui, du fait de sa sensibilité, a été dépaysée vendredi à New York, à l'autre bout du pays.

"Je ne peux être à la fois siéger comme magistrat et mener cette bataille", a justifié le juge Kozinski.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG