Liens d'accessibilité

Accrochage entre Casques bleus et une milice dans l'est de la RDC


Un combattant de la Force de résistance patriotique de l'Ituri (FRPI) debout à côté d’un véhicule de la Monusco, près de Tchei, Ituri, 28 juillet 2006.

Un accrochage a opposé des Casques bleus à la population et une milice locale en Ituri dans l'est de la République démocratique du Congo, ont indiqué samedi l'armée et la Mission des Nations unies (Monusco).

L'accrochage a fait deux blessés légers parmi les Casques bleus d'après la Monusco, trois d'après l'armée congolaise.

Une patrouille de Casques bleus est tombée sur des villageois qui leur ont lancé des pierres dans un village près de Bunia, selon la Monusco.

Pendant sa retraite, cette même patrouille a croisé des membres présumés d'une milice locale, la Force de résistance patriotique de l'Ituri (FRPI).

Deux Casques bleus ont été légèrement blessés et ont pu être soignés sur place, d'après la force onusienne.

"Ces Casques bleus étaient en patrouille diurne lorsqu'ils se sont heurtés à des personnes habillées en civil mais munis de sacs lourdement chargés", selon un porte-parole de l'armée congolaise, le capitaine Carlos Kalombo.

Actifs en Ituri depuis plus de 15 ans, les FRPI sont accusés de plusieurs exactions contre les populations locales.

Des dizaines de groupes armés seraient encore actifs dans l'est de la RDC. La semaine dernière, deux Casques bleus sont morts dans le territoire de Beni (Nord-Kivu) pendant une attaque attribuée aux rebelles musulmans ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF).

Plusieurs civils ont été tués mercredi dans l'attaque d'un village attribuée à la milice d'opposants hutus rwandais des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR).

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG