Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Abandon d'une visite de Pena Nieto à Washington à cause du mur frontalier


Le président mexicain Pena Nieto lors d'une conférence de presse à Mexico, le 27 novembre 2017.

Le Mexique et les Etats-Unis ont abandonné les préparatifs d'une visite à Washington du président Enrique Pena Nieto du fait de tensions persistantes concernant le financement du mur frontalier souhaité par le président Donald Trump.

Le chef de l'Etat mexicain a déjà annulé une visite en janvier 2017 à cause de l'insistance de M. Trump à vouloir faire payer par son voisin du sud la construction de ce mur, censé arrêter l'immigration clandestine.

La Maison Blanche avait indiqué mi-février que les deux présidents s'employaient à organiser une rencontre.

Mais, selon le quotidien américain, les deux pays ont convenu d'abandonner ce projet à la suite d'une conversation téléphonique déplaisante mardi entre les deux présidents, qui s'est achevée sur une impasse en ce qui concerne le mur.

>> Lire aussi : Sans "accord équitable", les États-Unis sortiront de l'Aléna selon Trump

Faisant référence à des responsables américains et mexicains, le journal indique que M. Trump "n'a pas voulu accepter de donner publiquement la position du Mexique sur le fait qu'il ne compte pas financer la construction d'un mur frontalier que la grande majorité des Mexicains considère comme offensant".

La visite de M. Pena Nieto était envisagée pour février ou mars, selon le journal, mais il souhaitait éviter d'être mis dans une position inconfortable en public.

La construction de ce mur était l'une des plus marquantes promesses de campagne de M. Trump, qui affirmait à l'envi que cette barrière permettrait d'améliorer la sécurité des Etats-Unis et que la facture serait supportée par le Mexique.

>> Lire aussi : Mur à la frontière : Mexico agite le spectre des droits de douane

Interrogé par l'AFP au sujet des informations du Washington Post, une source présidentielle mexicaine s'est refusée à tout commentaire: "Il n'y a rien de plus à ajouter au communiqué de mardi" diffusé à la suite de l'appel téléphonique.

Les deux pays avaient fait savoir que les présidents étaient convenu de renforcer leur coopération en matière de sécurité, de commerce et de migrations.

Outre le mur de la discorde, les déclarations du président américain contre les immigrés mexicains et ses menaces d'abroger l'Accord de libre-échange nord-américain (Aléna) --dont il a forcé la renégociation avec le Mexique et le Canada-- pèsent également sur les relations entre Mexico et Washington.

MM. Pena et Trump se sont déjà rencontrés une fois, en marge du sommet du G20 à Hambourg, en Allemagne, en juillet.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG