Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le Togo porte plainte contre le FLEC et la CAF en France

  • VOA Afrique

Les gendarmes togolais portent un cercueil d'une victime des rebelles FLEC, à Lomé, le 8 janvier 2010.

Le Togo a porté plainte en France contre la Confédération africaine de football ainsi que le groupe rebelle du Cabinda, le FLEC, qui a revendiqué l’attaque contre le bus transportant les éperviers du Togo à Cabinda, attaque qui avait fait 2 morts parmi l’équipe.

Parmi les chefs d’accusations retenus: actes de terrorisme, assassinat et complicité d’assassinats, atteinte involontaire et volontaire à la vie d’autrui et exposition d’autrui à des risques de mort et blessure.

La CAF a suspendu le Togo pour les deux prochaines éditions de la Coupe d’Afrique des Nations, estimant que la décision du gouvernement togolais de rapatrier les Eperviers d'Angola après l'attaque de Cabinda constituait une ingérence dans les affaires sportives. Cette décision a soulevé l’indignation en Afrique.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG