Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Deux Jordaniens condamnés à 15 ans de prison pour avoir planifié des attentats


L'entrée de la Cour de Sureté de l'Etat à Amman, en Jordanie, le 24 septembre 2014.

Une cour jordanienne a condamné à 15 ans de prison deux Jordaniens qui planifiaient des attentats contre des églises, des soldats et des étrangers.

Les deux hommes d'une vingtaine d'années ont été reconnus coupables d'avoir "comploté" dans le but de commettre des "actes terroristes", d'avoir "tenté de rejoindre des groupes armés et d'organisations terroristes", et d'avoir "promu les idées d'un groupe terroriste".

La Cour de sûreté de l'Etat les a condamnés à une peine de 15 ans de prison assortie à des travaux forcés.

>> Lire aussi : Un chef jihadiste lié à Daesh abattu lors d'une opération antiterroriste en Tunisie

Selon l'acte d'accusation consulté par l'AFP, les deux Jordaniens étaient des partisans du groupe Etat islamique (EI) et prévoyaient de rejoindre l'organisation extrémiste en Syrie.

En 2017, ils auraient accepté, à la demande d'un membre de l'EI, de mener des attaques contre "des églises, des touristes étrangers et des soldats jordaniens".

Ils ont été arrêtés en avril 2017, avant d'avoir pu mener à bien leurs projets, selon la Cour de sûreté d'Etat qui traite toutes les semaines des affaires en lien avec le "terrorisme".

En juin 2016, sept militaires jordaniens avaient été tués près d'un point de passage à la frontière syrienne dans un attentat suicide revendiqué par l'EI.

Depuis, la Jordanie a durci les peines prononcées à l'encontre des partisans et membres de groupes jihadistes, et renforcé les mesures de sécurité à sa frontière.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG