Liens d'accessibilité

Brèves Sonores

Reportage de Mamoudou Bocoum, correspondant à La Haye pour VOA Afrique


La Cour pénale internationale (CPI) a déclaré jeudi que le jihadiste malien Ahmad al Faqi al Mahdi avait provoqué pour 2,7 millions d'euros de dégâts en faisant détruire des mausolées de la cité historique de Tombouctou, dans le nord du Mali, en 2012, et ordonné des réparations pour les victimes.

XS
SM
MD
LG