Liens d'accessibilité

Incertitude sur la reprise du dialogue sous Edem Kodjo-Dossier avec Eddy Isango


La frange de l’opposition présente au "dialogue national" annonce la suspension de sa participation à quelques heures de la séance devant sanctionner la fin des travaux de ces assises. La décision prolonge en fait la suspension des travaux depuis les manifestations violentes qui ont fait lundi et mardi entre 32 morts, selon la police, et plus de 100 morts, selon l’opposition. Un renvoi sine die de ces assises contestées par les ténors et la plus grande partie de l’opposition pourrait être envisagé, selon des sources concordantes. Entre-temps, les tractations continuent avec la communauté internationale appuyée par la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) pour un dialogue qui inclurait le Rassemblement, coalition de l’opposition qui récuse Edem Kodjo, désignée par l’Union africaine, comme facilitateur.

XS
SM
MD
LG