Liens d'accessibilité

Brèves Sonores

Reportage de Charly Kasereka, correspondant pour VOA Afrique depuis Goma


L’annonce de la libération de politique et d’opinion en RDC fait parler. L’opposition pense que les vrais concernés n’ont pas été repris sur cette liste signée par le ministre de la Justice. Sur le 24 noms affirme que seuls 24 personnes étaient encore en prison, et que les cas de deux opposant dont DIOMI NDONGALA et Jean Claude Muyambo doivent être considérés pour décrisper la situation politique en RDC.

XS
SM
MD
LG