Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Manifestations dans le Wisconsin après des tirs de la police sur un homme noir


La police boucle une zone proche de la scène où une fusillade a été signalée dans une entreprise de logiciels à Middleton, Wisconsin, le mercredi 19 septembre 2018. (Archives: AP Photo/Todd Richmond)

L'État américain du Wisconsin a ouvert lundi une enquête criminelle après que la police de la ville de Kenosha a tiré dimanche à plusieurs reprises dans le dos d'un homme noir désormais dans un état grave, provoquant des manifestations.

"Les policiers impliqués ont été mis en congé administratif", a indiqué le Département de la Justice de l'État, dans un communiqué.

La victime, un père de famille afro-américain appelé Jacob Blake, a été évacué par hélicoptère vers un hôpital de Milwaukee et se trouve dans un état grave, a indiqué la police de Kenosha, précisant que les faits s'étaient produits au moment où elle répondait à un appel pour un incident domestique.

Des images vidéos prises par un téléphone portable montrent un homme noir, suivi par deux policiers ayant dégainé leurs armes, alors qu'il contourne une voiture tout-terrain.

Un policier lui attrape la chemise au moment où il ouvre la portière et qu'il tente de s'installer sur le siège conducteur, avant de recevoir plusieurs balles dans le dos.

Ben Crump, un avocat des droits civiques, a affirmé que les trois fils de Jacob Blake se trouvaient dans la voiture, et que la victime tentait de s'interposer dans une dispute entre deux femmes.

"Ils ont vu un policier tirer sur leur père. Ils seront traumatisés à vie", a-t-il affirmé sur Twitter.

L'avocat représente la famille de George Floyd, un quadragénaire noir asphyxié à Minneapolis le 25 mai par un policier blanc, et dont la mort avait déclenché des manifestations anti-racistes à travers les États-Unis et le monde.

À la tombée de la nuit à Kenosha, un groupe de manifestants a fait face à la police anti-émeutes, selon des images publiées par le Milwaukee Journal Sentinel.

Les autorités locales ont par la suite décrété un couvre-feu.

XS
SM
MD
LG