Liens d'accessibilité

Libye : Washington espère débloquer 30 milliards de dollars d’avoirs libyens en faveur des rebelles


La secrétaire d'Etat Hillary Clinton à Rome

La secrétaire d'Etat Hillary Clinton à Rome

La Maison-Blanche examine les lois pouvant permettre de récupérer des fonds appartenant à Mouammar Kadhafi et à son gouvernement et gelés aux Etats-Unis, et utiliser ces fonds pour aider le peuple libyen.

L’administration Obama espère mettre quelques 30 milliards de dollars d’avoirs libyens gelés aux Etats-Unis à la disposition des rebelles libyens. La secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, l’a annoncé, jeudi, à la réunion, à Rome, du Groupe de contact sur la Libye.

Le chef du Conseil de national de transition (CNT), Mustafa Abdel-Jalil prend à la réunion de Rome, tout comme le secrétaire général de l’OTAN, Anders Fogh Rasmussen.

Mme Clinton a informé les 22 pays du groupe que la Maison-Blanche examine les lois pouvant permettre de récupérer des fonds appartenant à Mouammar Kadhafi et à son gouvernement et utiliser ces fonds pour aider le peuple libyen. La secrétaire d’Etat américaine a, par ailleurs, exhorté les pays du Groupe de contact à refuser les visites des émissaires de Kadhafi, à moins que ceux-ci aient l’intention de faire défection.

Les Etats-Unis ont récemment pris d’autres mesures pour aider les Libyens. En Avril, Washington a ordonné l’octroi de 25 millions de dollars d’aide directe aux rebelles libyens, ainsi que l’utilisation de drones armés en Libye.



XS
SM
MD
LG