Liens d'accessibilité

Libye : première sortie d’un drone américain


Un cratère causé, selon le gouvernement libyen, par les frappes aériennes de l'OTAN à Triplo

Un cratère causé, selon le gouvernement libyen, par les frappes aériennes de l'OTAN à Triplo

Ce raid s’inscrit dans le cadre des efforts de l’OTAN en vue de faire respecter la zone d’exclusion aérienne décrétée en Libye, où des rebelles se battent pour renverser le gouvernement du colonel Mouammar Kadhafi.

Les Etats-Unis ont annoncé l’entrée en action, en Libye, d’un drone américain Predator. Ce appareil téléguidé et sans pilote a frappé une cible samedi, a indiqué le Pentagone sans préciser la nature ou l’emplacement de la cible.

Le raid s’inscrit dans le cadre des efforts de l’OTAN en vue de faire respecter la zone d’exclusion aérienne décrétée en Libye, où des rebelles se battent pour renverser le gouvernement du colonel Mouammar Kadhafi.

Le sénateur américain John McCain en visite à Benghazi

Le sénateur américain John McCain en visite à Benghazi

Ce même jour, l’aviation de l’OTAN a bombardé des installations militaires une zone proche de la résidence de Kadhafi, à Tripoli, ont indiqué des responsables militaires.

Les rebelles disent que les forces gouvernementales semblent avoir mis fin au siège de la ville de Misrata, théâtre de certains des plus violents combats depuis le début de l’insurrection en Libye. Des témoins ont fait état de nouvelles victimes, samedi, dans les combats entre les rebelles et les forces gouvernementales se retirant de Misrata.

Vendredi, les autorités libyennes avaient annoncé que l’armée se retirerait de Misrata et laisserait le sort de cette ville entre les mains des tribus de la région et des populations de la ville.

XS
SM
MD
LG