Liens d'accessibilité

Libye : l’OTAN met Kadhafi en garde


Un rebelle blessé dans un hopital d'Ajdabiyah

Un rebelle blessé dans un hopital d'Ajdabiyah

Alors que l’OTAN a pris mercredi les commandes de l’intervention militaire en Libye, les forces de Kadhafi continuent d’attaquer les insurgés. Le commandant des opérations de l’OTAN en Libye met en garde le Colonel libyen, au pouvoir depuis plus de 40 ans.

L’OTAN a déployé plus de 100 avions de combats et une dizaine de frégates pour l’intervention en Libye. Plus de 90 sorties aériennes ont été réalisées jeudi, affirme le Lieutenant General Charles Bouchard qui commande les opérations de l’OTAN en Libye.

Le gouvernement Libyen serait « mal avisé » de poursuivre les attaques contre les civils, a-t-il prévenu. Mais jeudi, les forces pro-Kadhafi ont poursuivi les bombardement alors que les combats font rage à Brega.

Depuis mercredi, l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord commande les opérations en Libye. L’OTAN a ainsi pris le relai des Etats Unis qui dirigeaient jusqu’ici la coalition internationale qui a initié la mise en place d’une zone d’exclusion aérienne le 19 mars dernier. Une transition qui s’est déroulée sans heurt, affirme le Lieutenant General Charles Bouchard.

La passation de commande intervient alors que les rebelles libyens sont en train de se regrouper sur le front Est après s’être repliés face aux attaques des forces loyales envers Mouammar Kadhafi.

En dépit de ses revers militaires, la rébellion a obtenu une victoire diplomatique mercredi lorsque le ministre libyen des affaires Étrangères, Moussa Koussa, a abandonné le camp Kadhafi pour faire defection à Londres.

Le porte parole du gouvernement libyen, Moussa Ibrahim a minimisé cette démission et affirmé que Tripoli continuerait de se battre contre les rebelles.

Dans le même temps les media américains rapportent que la CIA a envoyé des agents en Libye afin de recueillir des informations et prendre contact avec les forces anti-Kadhafi. De même source, des officiels ont déclaré que ces agents enquêtent sur la composition et les capacités des forces rebelles avant que les alliés étrangers envisagent de leur fournir une aide militaire directe.

D’après le New York Times les forces spéciales britanniques sont également sur place.

XS
SM
MD
LG