Liens d'accessibilité

Trente-trois ex-rebelles hutu rapatriés au Rwanda depuis janvier en RDC


Soldat congolais en patrouille dans le Sud-Kivu, le 10 novembre 2009.

Soldat congolais en patrouille dans le Sud-Kivu, le 10 novembre 2009.

Trente-trois ex-miliciens hutu rwandais vivant dans la province troublée du Sud-Kivu dans l'est de la République démocratique du Congo, ont regagné le Rwanda depuis janvier, a annoncé mercredi la Mission de l'ONU en RDC (Monusco).

"Au Sud-Kivu, 33 ex-combattants des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) et 83 de leurs dépendants ont été rapatriés au Rwanda de janvier à novembre 2016", a déclaré Félix-Prosper Basse, porte-parole de la Monusco, lors d'une conférence de presse.

Ces retours ont été rendus possibles "grâce à une série d'activités de sensibilisation et de démobilisation volontaire" organisée par l'ONU dans le Sud-Kivu, a-t-il ajouté, sans préciser le nombre d'ex-combattants encore présents en RDC.

Les FDLR sont des rebelles hutu rwandais présents dans l'est de la RDC depuis la fin du génocide au Rwanda en 1994, au cours duquel environ 800.000 personnes ont été tuées, essentiellement parmi la minorité tutsi.

Opposés au président rwandais Paul Kagame, qui a pris le pouvoir à l'issue des massacres, les FDLR sont toujours considérés par Kigali comme une menace stratégique majeure.

Disséminés essentiellement dans les provinces du Nord et au Sud-Kivu, les FDLR n'ont pas mené d'action militaire d'envergure au Rwanda depuis 2001 et sont régulièrement accusés de commettre des atrocités contre les civils dans les zones sous leur contrôle.

En avril 2014, les FDLR ont dit vouloir faire reddition pour "se consacrer à la lutte politique" au Rwanda, qui refuse tout dialogue avec eux.

Mais, au final, seuls quelques centaines de combattants s'étaient rendus et une partie d'entre eux était cantonnée à Kisangani, ville du Nord-est de la RDC, avant un départ pour le Rwanda ou un pays tiers.

La présence de cette rébellion rwandaise dans l'est de la RDC empoisonne les relations entre les deux pays. Le Rwanda a envahi son voisin par deux fois, directement ou par milices interposées lors des deux guerres du Congo (1996-1997 et 1998-2003).

Depuis 2002, plus de 12.000 ex-FDLR ont été rapatriés, selon la Monusco.

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG