Liens d'accessibilité

Paris promet de renforcer et accélérer son assistance technique et professionnelle au Bénin, selon Talon


Le président Bénin Patrice Talon tient une conférence de presse conjointe avec le président français François Hollande (non visible) après leur rencontre à l'Elysée à Paris, France, 26 avril 2016. epa/ JEREMY LEMPIN

Le président Bénin Patrice Talon tient une conférence de presse conjointe avec le président français François Hollande (non visible) après leur rencontre à l'Elysée à Paris, France, 26 avril 2016. epa/ JEREMY LEMPIN

Le nouveau président béninois, en visite en France, a annoncé jeudi que les autorités françaises ont promis de renforcer la coopération avec le Bénin.

Patrice Talon en avait formulé la demande mardi lors des entretiens avec le président français François Hollande.

Une délégation d'experts français arrive à Cotonou d'ici dix jours pour "évaluer les besoins du Bénin", a-t-il déclaré à la presse.

Cette mission, qui s'inscrit dans le cadre d'une coopération bilatérale, était déjà prévue mais a été renforcée, a-t-il précisé.

"Nous voudrions pouvoir compter sur la France (...) tout de suite parce que le Bénin est aujourd'hui comme un désert de compétences", a souligné Patrice Talon.

Le Bénin compte un peu plus de 10 millions d'habitants et aurait besoin de 2.000 ingénieurs supplémentaires et 10.000 médecins dont 500 neurologues, selon l'Institut national de la statistique.

Peu diversifiée, l'économie du pays s'appuie essentiellement sur l'agriculture et le commerce de transit et de réexportation vers son grand voisin et principal partenaire, le Nigeria.

L'homme d'affaires Patrice Talon a pris ses fonctions présidentielles le 6 avril après une large victoire contre son adversaire, le Premier ministre sortant Lionel Zinsou.

Pendant la campagne électorale, Patrice Talon avait régulièrement accusé son adversaire d'être le candidat de la France, l'ancienne puissance coloniale, et de vouloir raviver les réseaux de la "Françafrique".

Avec AFP

XS
SM
MD
LG