Liens d'accessibilité

Législatives en Centrafrique : seuls trois candidats passent au premier tour


En RCA, la nouvelle Assemblée nationale a officiellement pris fonction ce mardi. La cérémonie s'est déroulée au Palais du Peuple à Bangui. Au total, 128 députés sont convoqués pour cette première session extraordinaire du nouveau parlement.

En RCA, la nouvelle Assemblée nationale a officiellement pris fonction ce mardi. La cérémonie s'est déroulée au Palais du Peuple à Bangui. Au total, 128 députés sont convoqués pour cette première session extraordinaire du nouveau parlement.

Henri Tago, Rufin Francis Watende, et Aristide Symphorien Nampessa sont élus députés, selon les résultats que l'Autorité Nationale des Élections, ANE, a publié vendredi.

Les trois élus sont tous de la troisième circonscription de Bangui.

"Dans les autres circonscriptions électorales, les candidats sont soumis au second tour dont la date sera fixée dans les jours à venir", a déclaré Julius Rufin Ngoade-baba, rapporteur général de l'ANE.

Identification des ex-combattants

Les résultats de ces premières élections législatives post-conflit sont proclamés alors que les opérations d’identification des ex-combattants se poursuivent.

Après les sites de Bangui, plusieurs centaines d'anti-balaka reçoivent, depuis jeudi, leurs certificats d'identification à Sékia à une vingtaine de km au sud de Bangui.

Des dizaines d'ex combattants anti-balaka de ce secteur devront aussi être identifiés avant la mise en œuvre du projet « réduction de violence communautaire ».

"Ce projet consiste à former conjointement ex-seleka et anti-balaka dans divers domaines d'activités pour pouvoir agir en associations afin d'abandonner le chemin de la violence", a expliqué Michel Apollinaire Bangui, du Haut-commissariat au DDR à la primature, représentant du gouvernement dans cette opération.

"Certains ex-combattants qui n'ont pas été retenus pour la première phase de cette opération se disent mécontents et appellent le gouvernement à plus de prudence", a, pour sa part, prévenu Constant Ndoutingai , commandant de zone adjoint du secteur Sékia.

L'envoyé spécial du Secrétaire Général des Nations unies, Ahmad Alhemdawi, a, au cours d'une conférence de presse à Bangui marquant la fin de sa mission de 4 jours en Centrafrique, exprimé son soutien à la jeunesse centrafricaine en vue de son émancipation.

"Le but sa mission était de s’imprégner de la situation de la jeunesse centrafricaine afin de plaider en sa faveur auprès des Nations-Unies", a déclaré Sylvère Ngarso, ministre de la Jeunesse et des Sports.

XS
SM
MD
LG