Liens d'accessibilité

L’opposition burundaise demande un nouveau médiateur onusien


Said Djinnit, médiateur de l'ONU pour la crise au Burundi

Said Djinnit, médiateur de l'ONU pour la crise au Burundi

Les partis d'opposition ont récusé jeudi le médiateur Said Djinnit et demandé aux Nations unies de mettre à disposition un autre médiateur.

Les partis d'opposition ont récusé jeudi le médiateur Said Djinnit et demandé aux Nations unies de mettre à disposition un autre médiateur.

Ils ont, à cet effet, adressé une lettre au Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon.

L’un des signataires de la lettre, Frédéric Bamvuginyumvira, a indiqué que l’opposition reproche à Said Djinnit "d'avoir montré un côté penchant pour le gouvernement lors du dialogue qu'il a mené jusqu'ici ".

L’opposition accuse l'envoyé spécial de l'ONU d'avoir "soutenu" le principe d'un troisième mandat du président burundais Pierre Nkurunziza lors du sommet des pays d'Afrique de l'Est consacré dimanche à la crise dans le pays, selon M. Bamvuginyumvira.

Le dialogue initié par les Nations unies butte notamment sur l'arrêt des manifestations anti-Nkurunziza et le retrait de la candidature du chef de l'Etat à la présidentielle.

XS
SM
MD
LG