Liens d'accessibilité

"Les manifestants avaient promis de transformer le Burundi en Burkina, mais on ne l’a pas vu", déclare Alain Nyamitwe


Le président Pierre Nkurunziza (archives)

Le président Pierre Nkurunziza (archives)

Le ministre burundais des affaires étrangères a déclaré dans une interview à VOA Afrique que l’heure du bilan avait sonné pour ceux qui ont appelé aux manifestations au Burundi.

Pour lui, les organisateurs des manifestations devraient "faire le bilan et voir s’ils ont atteint leurs objectifs".

"Ce que je sais, c’est qu’au départ, ils disaient qu’ils vont transformer le Burundi en Burkina mais on ne l’a pas vu", a tranché A.Nyamitwe.

Le ministre des affaires étrangères a soutenu que les opposants aillent au dialogue comme recommandé par les chefs d’Etat de la région de l’Afrique de l’Est et du centre.

Il renvoie à la même solution les occidentaux et tous ceux qui s’opposent à un troisième mandat de Nkurunziza.

"Il faut donner des chances aux recommandations des chefs d’Etat de la région de l’Afrique de l’Est et du centre", affirme-t-il.

Selon lui, les chefs d’Etat de la région sont d’accord que M. Nkurunziza se représente pour un troisième mandat, mais s’ils ont recommandé le report des élections.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG