Liens d'accessibilité

Israël nomme un ambassadeur en Turquie après six ans de brouille


Le président turc Recep Tayyip Erdoğan (à gauche) et le premier ministre Israëlien Benjamin Netanyahu (à droite)

Le président turc Recep Tayyip Erdoğan (à gauche) et le premier ministre Israëlien Benjamin Netanyahu (à droite)

Israël a nommé un nouvel ambassadeur en Turquie, le premier depuis 2010, normalisant ainsi les relations entre les deux pays après six années de brouille diplomatique.

Eitan Naeh a été nommé par un comité gouvernemental, a annoncé le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Emmanuel Nahshon.

M. Naeh, actuel chef de mission adjoint à l'ambassade à Londres, deviendra le premier ambassadeur d'Israël à Ankara depuis la crise du Mavi Marmara en 2010, lorsque les forces spéciales israéliennes avaient pris d'assaut un bateau qui se dirigeait vers Gaza, provoquant la mort de dix militants turcs qui se trouvaient à bord.

Après six années de froid durant lesquelles les ambassadeurs ont été rappelés, les deux parties ont accepté en juin de mettre un terme à leur différend après avoir mené des discussions secrètes dans plusieurs pays tiers.

Au terme de l'accord, Israël a accepté de verser 20 millions de dollars de compensation, à présenter ses excuses pour le raid et a permis à l'aide turque de parvenir à Gaza via le port israélien d'Ashdod.

Cette normalisation a été vivement encouragé par les Etats-Unis, soucieux de voir la Turquie, son allié dans l'Otan, retrouver les bonnes relations avec Israël qui étaient de mises avant 2010.

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG