Liens d'accessibilité

Hissène Habré ne sera jamais condamné à mort selon Dakar


Hissène Habré au Sénégal en 2005

Hissène Habré au Sénégal en 2005

C'est le ministre sénégalais de la Justice qui l'affirme alors que le procès aura lieu en juin prochain

Sidiki Kaba a indiqué qu’il ne savait pas si Hissène Habré serait condamné ou pas. D’après sa déclaration, une chose est certaine : Habré ne sera jamais condamné à mort car le Sénégal a aboli la peine capitale en 2008.

Le ministre s'exprimait lors de l'installation, au palais de justice Dakar, des juges des Chambres africaines extraordinaires, le tribunal spécial chargé de juger M. Habré.

Le juge burkinabè Gberdao Gustave Kam sera à la tête du tribunal, assisté de trois magistrats sénégalais, Amady Diouf et Moustapha Ba, qui officieront comme juges assesseurs, et Pape Ousmane Diallo comme juge suppléant.

Ils ont été nommés par l'Union africaine qui a demandé au Sénégal d'organiser le procès. Dakar et l'UA ont signé en décembre 2012 un accord pour la création au Sénégal de cette juridiction.

Hissène Habré a dirigé le Tchad de 1982 à 1990, avant d’être renversé par l'actuel président Idriss Déby Itno.

L'ex-président tchadien a été inculpé de crimes de guerre, crime contre l'humanité et tortures.

Il avait été arrêté le 30 juin 2013 à Dakar, où il vivait en exil depuis sa chute, puis inculpé le 2 juillet 2013 par le tribunal spécial et placé en détention préventive.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG