Liens d'accessibilité

Sénégal : attente du verdict dans le procès de Karim Wade


Senegal Ex Presidents Son

Senegal Ex Presidents Son

L’ex-ministre et fils de l’ancien président Abdoulaye Wade est jugé pour enrichissement illicite. Emprisonné depuis avril 2013, Karim Wade connaîtra la décision des juges lundi mais ces derniers jours certains de ses proches ont été arrêtés. Le pouvoir veut museler son camp estiment ses partisans.

L’arrestation de l’un des avocats de Karim Wade lundi dernier a donné le ton. Me Amadou Sall a été placé en garde à vue et déféré à la prison de Rebeuss pour avoir déclaré : "si Macky Sall fait emprisonner Karim Wade, il ne passera pas une seule nuit de plus au palais".

Cet ancien ministre PDS n’en est pas à ses première déclarations fracassantes et l’ordre des avocats sénégalais n’a toujours pas commenté l’affaire. Autres arrestations : celles du lutteur Bathi Seras et d’Aminata Nguirane, coordonnatrice du mouvement de soutien Horizon 2017 ak Karim

Le pouvoir sénégalais accuse les partisans de Karim Wade de préparer la déstabilisation du pays. Certains y voient plutôt un régime mal à l’aise avec ce dossier judiciaire qui empoisonne le premier mandat de Macky Sall.

Sept ans d'emprisonnement, 250 milliards de FCFA d'amende, la confiscation de ses biens, ainsi que la privation de ses droits civiques : c'est ce qu'a requis le parquet spécial de la Cour de répression de l'enrichissement illicite à l'encontre de Karim Wade.

Réponse lundi avec le dénouement de cette affaire judiciaire hors-norme.

XS
SM
MD
LG