Liens d'accessibilité

Centrafrique : un chauffeur d'un convoi de MSF tué dans une attaque


128 personnes ont été secourues d'un bateau par Médecins sans Frontières le 28 octobre 2015.

128 personnes ont été secourues d'un bateau par Médecins sans Frontières le 28 octobre 2015.

Un chauffeur d'un convoi de Médecins Sans Frontière (MSF) a été tué vendredi dans le centre-est de la Centrafrique lors d'une attaque menée par des individus armés non identifiés, selon MSF.

"Un de nos convois a été attaqué vendredi matin sur l'axe Sibut-Grimari, et l'un des membres a perdu la vie", a déclaré un responsable de MSF en Centrafrique, Thierry Dumont, à la radio d'Etat. Le chauffeur était "un ressortissant centrafricain", a-t-il précisé.

M. Dumont a rappelé "que le 18 mai dans la région de Kouki (nord), un autre convoi de MSF avait été attaqué et l'un de nos chauffeurs avait été tué".

Cette précédente attaque dans la région de Bossangoa avait entraîné la suspension des activités de MSF dans cette région.

"Nous allons vraisemblablement revoir nos modes de travail dans cette région qui est vraiment dangereuse", a encore affirmé Thierry Dumont, constatant "que le niveau de violence augmente".

Le Premier ministre, Simplice Mathieu Sarandji, s'est rendu à la représentation de MSF pour témoigner sa solidarité, selon la radio d'Etat et Thierry Dumont.

Le convoi de deux camions acheminait du matériel non médical et du carburant de Bangui vers les projets MSF de Bangassou.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG