Liens d'accessibilité

L’Afrique centrale mutualise ses efforts contre le terrorisme


Des soldats camerounais de la Brigade d'intervention rapide montent la garde au milieu de la poussière soulevée par un hélicoptère en Kolofata, le Cameroun, le 16 Mars 2016 REUTERS / Joe Penney

Des soldats camerounais de la Brigade d'intervention rapide montent la garde au milieu de la poussière soulevée par un hélicoptère en Kolofata, le Cameroun, le 16 Mars 2016 REUTERS / Joe Penney

Les 11 Etats membres du Comité consultatif des Nations-Unies chargée des questions de sécurité en Afrique Centrale (Unsac) ont, lors de la 42ème réunion ministérielle clôturée vendredi à Bangui, statué sur les défis sécuritaires de la sous-région.

Sur le plan sous régional, des stratégies ont été adoptées pour lutter contre les groupes armés et mouvements terroristes comme Boko Haram, la LRA.

Nicolas Nzoyoum, Ambassadeur du Cameroun en Centrafrique, appel tous les états membres à une union sacrée au tour de la lutte contre le terrorisme.

Nous attendons donc de cette présidence que nous puissions booster, rassembler, amener tous les Etats membres à mutualiser nos efforts dans cette lutte contre le terrorisme qui est une pieuvre. Vous coupez la tête ici, elle réapparait de l’autre côté et tous nos Etats sont concernés. Nous devons donc mutualiser nos efforts pour pouvoir tacler le terrorisme dans notre sous-région. Nous devrions être solidaires et nous tenir ensemble dans cette lutte, a déclaré Nicolas Nzayoum.

Les participants ont aussi sorti une déclaration dite, déclaration de Bangui. Dans ce document lu par Alfred Moungara Moussoti, ministre Gabonais des Affaires Étrangères, le comité a noté avec satisfaction l'amélioration du climat sécuritaire en Centrafrique, saluant le retour à l'ordre constitutionnel.

Exhortant acteurs politiques et organisations de la société civile à participer au dialogue et à s'engager dans le processus de DDR, les ministres et chefs de délégation ont par ailleurs demandé au gouvernement centrafricain de réactiver la commission nationale de lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre.

Pour les 6 prochains mois, la présidence du Comité de l'Unsac sera assurée par la République Centrafricaine qui succède ainsi au Gabon.

Les travaux de cette 42ème réunion ministérielle de l'UNSAC se sont tenus du 6 au 10 juin à Bangui.

Reportage de Freeman SIPILA

XS
SM
MD
LG