Liens d'accessibilité

Le chef du gouvernement centrafricain annonce de nouveaux axes politiques


Simplice Sarandji au palais présidentiel, Bangui, 14 avril 2015 (VOA / Freeman Sipila)

Simplice Sarandji au palais présidentiel, Bangui, 14 avril 2015 (VOA / Freeman Sipila)

A Bangui, le Premier ministre Simplice Mathieu Sarandji a présenté la politique générale de son gouvernement, au cours de la deuxième session ordinaire de l'Assemblée nationale ouverte ce mardi.

Plusieurs axes de développement ont été dégagés par le chef du gouvernement afin de répondre à la situation catastrophique du pays.

À Bangui, la MINUSCA, l'ONU femme et le PNUD renforcent leurs capacités d'acteurs judiciaires dans la lutte contre l'impunité.

Une quarantaine d'officiers et agents de la police et de la gendarmerie nationale sont en formation depuis ce matin sur les thématiques de la lutte contre les violations des droits de l'homme et la relance de la justice.

Il s'agit de remettre à niveau les participants afin de mieux contribuer au bon fonctionnement de l'appareil judiciaire.

Toujours à Bangui, l'ONU Femme est en train d'évaluer la participation des femmes aux dernières élections en Centrafrique.

Elle organise depuis ce matin et ce, pour 72 heures, une session à l'intention des candidates aux dernières élections en Centrafrique.

Les travaux - qui visent à passer en revue le processus électoral - sont appuyés par trois femmes politiques de la sous-région de l'Afrique Centrale.

Freeman Sipila, correspondant à Bangui pour VOA Afrique

XS
SM
MD
LG