Liens d'accessibilité

Boko Haram : au moins 70 civils et 6 miliatires tués au Cameroun


Des chars de l'armée tchadienne à Fotokol.

Des chars de l'armée tchadienne à Fotokol.

Le bilan a été donné après la controffensive menée mercredi contre Boko Haram sur la ville camerounaise de Fotokol à la frontière avec le Nigeria, a précisé une source sécuritaire camerounaise

Près de 70 civils, six militaires camerounais et de nombreux islamistes ont été tués mercredi lors de la contre-attaque de Boko Haram sur la ville camerounaise de Fotokol, selon la source que cite l'AFP.

"Les civils (tués) sont nombreux, presque 70. Les militaires sont au nombre de six. Les BH (Boko Haram) sont couchés partout", a affirmé cette source présente à Fotokol.

XS
SM
MD
LG