Liens d'accessibilité

Neuf soldats tchadiens morts dans l'offensive contre Boko Haram


Des soldats nigérians en patrouille dans le nord du Nigéria (AP)

Des soldats nigérians en patrouille dans le nord du Nigéria (AP)

Le Tchad a déployés environ 2.500 soldats contre Boko Haram, et poursuit son opération de ratissage contre les militants aux alentours des villes de Gamboru et de Ngala.

Neuf soldats tchadiens et quelques 200 djihadistes de Boko Haram ont été tués mardi au Nigeria lors de l'offensive terrestre de l'armée tchadienne depuis le Cameroun.

« Nous déplorons 9 morts et 21 blessés » a annoncé à N'Djamena l'état-major de l'armée tchadienne dans un communiqué. « Côté ennemi : plus de 200 morts ; matériels récupérés ou détruit : une dizaine de véhicules équipés d'armes lourdes et des centaines des motos détruites ; un canon de 105 mm sans recul récupéré », poursuit le communiqué, en précisant qu’il s’agit d’un bilan provisoire.

Le Tchad a déployés environ 2.500 soldats contre Boko Haram, et poursuit son opération de ratissage contre les militants aux alentours des villes de Gamboru et de Ngala. Mardi, l'aviation tchadienne a pilonné des positions des islamistes à Gamboru.

(Avec Reuters et AFP)

XS
SM
MD
LG