Liens d'accessibilité

Bamako : Ban Ki-moon condamne "l'attaque terroriste odieuse"


Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations unies

Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations unies

Le secrétaire général de l'Onu réagissait à la prise d’otages à l’hôtel Radisson Blu de Bamako, attaque menée aujourd'hui par des des djihadistes présumés. Elle s'est terminée après neuf heures d'enfer et une vingtaine de morts, à la suite de l'intervention conjointe des forces maliennes et étrangères, notamment françaises.

Ban Ki-moon se dit préoccupé par le fait que ces attaques se tiennent à un moment où des progrès important sont constatés dans le processus de paix" entre le gouvernement malien et les rebelles touareg du Nord "et où les parties signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, plus particulièrement la Coordination des Mouvements de l'Azawad et la Plateforme, étaient présents à Bamako afin d’assister à la sixième réunion du Comité de suivi de l'Accord (CSA) avec le Gouvernement malien et les partenaires internationaux", indique un communiqué.

Le secrétaire général de l'Onu "déplore toute tentative de porter atteinte à la mise en œuvre de l’Accord et exprime son plein appui aux autorités maliennes dans leur combat contre les groupes terroristes et extrémistes".

M. Ban se félicite du soutien que la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a apporté aux autorités maliennes dans la gestion de cette crise.

Ban Ki-moon se félicite aussi des déclarations des parties signataires "réitérant leur détermination à rester pleinement engagées dans la mise en œuvre de l’Accord" et réaffirme l’engagement des Nations Unies, à travers la MINUSMA, à soutenir le Gouvernement du Mali et les parties à l’Accord "à cette étape cruciale du processus de paix".

XS
SM
MD
LG