Liens d'accessibilité

Abandon des poursuites contre les trois policiers impliqués dans la mort de Freddie Gray


À Baltimore, un an après les manifestations pour Freddie Gray, dans le quartier du jeune homme, le 6 mai 2016. (VOA/ Nastasia Peteuil)

À Baltimore, un an après les manifestations pour Freddie Gray, dans le quartier du jeune homme, le 6 mai 2016. (VOA/ Nastasia Peteuil)

Les poursuites contre les trois derniers policiers impliqués dans l'homicide de Freddie Gray, un Noir mortellement blessé dans un fourgon de police il y a plus d'un an, ont été abandonnée.

Aucun des policiers initialement poursuivis n'aura donc été condamné dans cette affaire qui avait déclenché de violentes émeutes dans Baltimore et pris une dimension nationale aux Etats-Unis.

"Les services du procureur de la ville de Baltimore ont décidé d'abandonner les poursuites dans les dossiers restants liés à l'arrestation et à la mort de Freddie Gray", a indiqué une cour du Maryland, dont dépend Baltimore, dans un bref communiqué.

Après les émeutes de Ferguson (Missouri, centre) à l'été 2014, l'affaire Gray, qui avait éclaté au printemps 2015, était devenue pour beaucoup le symbole des violences policières envers la communauté noire.

Freddie Gray, un jeune Noir de 25 ans avait été installé dans un fourgon de police le 12 avril 2015 pour être emmené au poste.

Le jeune homme a subi, dans des circonstances qui n'ont jamais été clairement établies, une fracture des vertèbres cervicales lors du transport avant de succomber à ses blessures le 19 avril.

Sur twitter, les réactions s'enchaînent.

La candidate des Verts aux États-Unis est la seule a avoir réagi à la nouvelle :

"Quelqu'un est responsable de la mort de Freddie Gray. C'est dégoûtant de voir système judiciaire ne rend personne responsable".

De nombreux citoyens américains ont également critiqué la décision :

"Je souhaite que la justice soit rendue à Freddy Gray, mais je ne veux pas vivre dans un monde où notre idée de la justice est de balancer des gens dans des cages".

"La partie la plus dégoûtante de la convention républicaine a été la célébration des policiers qui ont été poursuivis en justice dans le cas de Freddie Gray".

"Notre justice est une mascarade quand on voit que personne n'est tenu responsable pour la mort de Freddie Gray".

"L'examen médical a démontré que Freddie Gray avait été tué, mais apparemment personne ne l'a tué. Réfléchissons à cela pendant quelques minutes".

XS
SM
MD
LG