Liens d'accessibilité

Mali: La CEDEO peaufine ses plans pour un éventuel déploiement


En exil depuis le putsch, le président de l'Assemblée nationale du Mali, Dioncounda Traoré (au centre), est rentré à Bamako samedi, en compagnie du ministre burkinabè des Affaires étrangères, Djibrill Bassolé (à dr.). (Ph. d'archives).

En exil depuis le putsch, le président de l'Assemblée nationale du Mali, Dioncounda Traoré (au centre), est rentré à Bamako samedi, en compagnie du ministre burkinabè des Affaires étrangères, Djibrill Bassolé (à dr.). (Ph. d'archives).

Les chefs d’Etat-major d’Afrique de l'Ouest se réuniront demain et samedi à Abidjan en Côte d’Ivoire, afin de finaliser les modalités de soutien militaire au Mali.

La CEDEAO assure que cette réunion est une réponse à la demande du gouvernement malien.
La semaine dernière, un haut diplomate français avait annoncé depuis Ouagadougou que le Président par intérim du Mali avait fait une telle demande.

Selon l’organisation régionale ouest africaine, la première phase va consister à assurer la sécurité des membres et des institutions du gouvernement de transition à Bamako. La seconde étape consistera à former l'armée malienne et soutenir ses efforts de reconquête du nord.
Des groupes islamistes lourdement armés et liés à al-Qaïda contrôlent désormais les deux tiers du pays. Et selon les Nations Unies, les combats dans le Nord ont fait déplacer quelque 450,000 personnes.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG